Africa

En Somalie, une attaque à la bombe contre un hôtel fait 28 morts

Media playback is unsupported on your device
Media captionL'attentat à la voiture piégé a tué 28 personnes

Selon une source policière, c'est lors des deuxièmes attentats intervenus juste après le premier, que les journalistes présents sur le terrain ont été blessés.

L'Union des journalistes somaliens (NUSOJ), a révélé que sept journalistes ont été blessés, dont deux photographes et un vidéaste travaillant pour des chaines internationales ainsi que des confrères locaux également blessés.

L'union signale toutefois que les confrères ne sont pas dans un état grave.

Les services de secours ont signalé qu'au moins 28 personnes ont été tuées et 43 blessées mercredi dans le double attentat contre un hôtel du centre de la capitale Mogadiscio, suivi d'une attaque par des combattants armés Shebab.

Un témoin a affirmé que c'est une voiture piégée qui a été lancée contre l'une des entrées du périmètre de sécurité de l'hôtel Dayah, fréquenté par des hommes politiques et situé près du Parlement et de la présidence.

Selon lui plusieurs hommes armés ont par la suite pénétré dans l'enceinte de l'hôtel et commencé à échanger des coups de feu avec les gardes de sécurité.

Au moins quatre assaillants impliqués ont été tués, selon la police. Cette attaque survenait au moment de l'annonce par la commission électorale du pays de la date de l'élections présidentielle, fixée au 8 février.

La date a été repoussée à plusieurs reprises en raison des retards pris dans l'installation des parlementaires, qui ont finalement prêté serment en fin décembre.

Image copyright EPA
Image caption Un homme blessém victime de l'attentat

More on this story