Skip to main contentAccess keys helpA-Z index
BBCAfrique.com
  • Aide
  • Version texte
Haoussa
Arabe
Grands Lacs
Afrique lusophone
Somali
Swahili
l'anglais
 
Dernière mise à jour: 14 Janvier, 2010 - Heure de publication 05:59 GMT
 
Envoyez le texte à un ami   Version imprimable
L'ONU frappée de plein fouet par le séisme en Haïti
 

 
 
Les recherches se poursuivent pour retrouver des survivants
Les recherches se poursuivent pour retrouver des survivants
Dans un rapport circonstancié, les Nations Unies ont indiqué mercredi avoir perdu 16 de ses employés dans le tremblement de terre en Haïti.

Au nombre des victimes identifiées, on compte 10 soldats brésiliens, trois jordaniens, un argentin, un Haïtien et un policier tchadien.

Mais il ne s’agit la que de chiffres provisoires qui vont au fil des heures connaître une nette croissance.

Rien que pour le personnel de l’ONU, le sort de 150 personnes reste encore incertain.

Ces personnes dont le Tunisien Hedi Annabi, chef de la mission, sont encore coincées sous les décombres du Christopher Hotel, l’immeuble effondré qui hébergeait le quartier général de la mission en Haïti.

Si ce n’est là la pire tragédie de l’histoire des Nations unies, elle risque bien de la devenir au vue des personnes toujours portées disparues.

Selon l'institut américain de géophysique, ce séisme de magnitude 7 qui s'est produit mardi vers 17 heures locales à seulement quelque 15 km à l'ouest de Port-au-Prince, est le plus puissant qu'a connu Haïti depuis plus de 200 ans.

Le bilan du désastre pourrait largement dépasser les 100.000 morts, à en croire le Premier ministre haïtien, Jean-Max Bellerive.

Selon le PNUD, le programme des nations unies pour le développement, Haiti fait parti des pays les plus pauvre au monde.

Entre les cyclones et catastrophes naturelles, le tout dans un contexte d’émeutes récurrentes contre la faim, et l’instabilité politique, 56% des Haïtiens vivent dans une extrême pauvreté.

Avec ce nouveau tremblement de terre, les secours se mobilisent certes pour sauver des vies, mais une bonne partie des 9 millions d'habitants de l’ile risque de tenter par tous les moyens de fuir une situation socio-économique désastreuse.

 
 
A VOIR AUSSI
 
 
Envoyez le texte à un ami   Version imprimable
 
  Notre équipe|Fréquences
 
BBC Copyright Logo
 
^^ Retour en haut de page
  Page d'accueil | Nos Dossiers | Forum | Météo
 
  BBC News >> | BBC Sport >> | BBC Weather >> | BBC World Service >> | BBC Languages >>
 
  Aide | Protection de vos données personnelles| Pour nous joindre