Skip to main contentAccess keys helpA-Z index
BBCAfrique.com
  • Aide
  • Version texte
Haoussa
Arabe
Grands Lacs
Afrique lusophone
Somali
Swahili
l'anglais
 
Dernière mise à jour: 16 Octobre, 2007 - Heure de publication 05:27 GMT
 
Envoyez le texte à un ami Version imprimable
USA: crise immobilière, les banques au secours
 
Des panneaux de vente
La crise immobilière aux Etats-Unis a débuté en juin
Après trois semaines de négociations, le ministère américain de l'économie et des finances a réussi à persuader les trois plus grandes banques privées des Etats-Unis de mettre la main à la pâte, afin d'éviter que le resserrement du crédit immobilier ne s'étende à d'autres secteurs, notamment celui des prêts aux entreprises.

Bank Of America, Citigroup et JP Morgan ont ainsi annoncé lundi soir qu'elles créent un fonds spécial doté de la bagatelle de 80 milliards de dollars.
Ce fonds spécial va racheter des produits d'investissement très risqués qui ont perdu de la valeur depuis l'éclatement de la bulle immobilière aux Etats-Unis.

Le fonds sera alimenté pour moitié par les trois géants de la banque américaine, la seconde moitie étant financée par d'autres banques privées.

Le gouvernement américain souligne qu'il ne participera pas au fonds.

Mais certains analystes regrettent que le gouvernement se soit impliqué dans l'initiative et que certains investisseurs particulièrement aventureux bénéficient d'un effacement de leurs pertes à travers ce fonds.

L'Administration Bush dit et répète que la crise immobilière doit être résolue par le jeu du marché.

Cependant, la banque centrale américaine est intervenue le mois dernier, en diminuant ses taux d'intérêt.

Répercussions

La Reserve fédérale s'inquiète, en effet, de voir la crise immobilière retentir sur la sante de l'économie américaine.

Cette préoccupation est partagée par le Fonds monétaire international qui prévient que la crise aux Etats-Unis pourrait ralentir la croissance mondiale l'an prochain.

A cet égard, la création du fonds spécial par les banques américaines intervient à quatre jours du sommet économique des pays les plus industrialisés qui précédera à Washington la réunion annuelle du FMI et de la Banque mondiale.

La bulle immobilière a éclaté en juin aux Etats-Unis, provoquée notamment par l'abondance de prêts à haut risque accordés pendant le boom à des acquéreurs à faibles et moyens revenus.

Aujourd'hui, plus d'un million d'Américains sont menacés de saisie, une situation que les Etats-Unis n'avaient pas connue depuis 1970.

La crise américaine du crédit immobilier a déjà eu des répercussions sur les systèmes bancaires et les marchés financiers à l'étranger, en particulier en France, en Suisse et en Grande-Bretagne.

 
 
A VOIR AUSSI
 
 
Envoyez le texte à un ami Version imprimable
 
  Notre équipe|Fréquences
 
BBC Copyright Logo
 
^^ Retour en haut de page
  Page d'accueil | Nos Dossiers | Forum | Météo
 
  BBC News >> | BBC Sport >> | BBC Weather >> | BBC World Service >> | BBC Languages >>
 
  Aide | Protection de vos données personnelles| Pour nous joindre