Skip to main contentAccess keys helpA-Z index
BBCAfrique.com
  • Aide
  • Version texte
Haoussa
Arabe
Grands Lacs
Afrique lusophone
Somali
Swahili
l'anglais
 
Dernière mise à jour: 15 Octobre, 2007 - Heure de publication 05:23 GMT
 
Envoyez le texte à un ami Version imprimable
Bob Denard est mort
 
Bob Denard
Il se presentait comme le "corsaire de la République"
Bob Denard, qui est mort samedi à l’âge de 78 ans, était sans doute le mercenaire français le plus connu.
Pendant plus de 30, il a multiplié les coups d’Etat et opérations de déstabilisation en Afrique, affirmant avoir servi les intérêts de Paris en même que les siens.

Bob Denard dont le véritable nom est Gilbert Bourgeaud est né dans le sud de la France, dans la ville de Bordeaux en 1929.

Il a servi dans l’armée française en Indochine jusqu’en 1952, avant de devenir policier au Maroc.

En 1954, il a été reconnu coupable de complot pour assassiner contre le premier ministre Pierre Mendès-France et condamné à 14 mois de prison.

Il est retourné en Afrique au début des années 1960 et entre dans le monde trouble des mercenaires.

Il se met au service du mouvement sécessionniste du Katanga, au Congo, dans un conflit sanglant entre 1960 et 1963.

Avant de renoncer aux armes au milieu des années 1990, l’homme a participé à des actions dans de nombreux pays, dont la Rhodésie, l’actuel Zimbabwe, le Nigeria, le Bénin, et l’Angola ainsi que l’Iran et le Yémen.

"Le Corsaire de la République"

Mais Bob Denard était plutôt connu pour son intervention aux Comores, où il a participé à pas moins de quatre coups d’Etat entre 1975 et 1995.

Il y a aussi vécu pendant une décennie occupant le poste de chef de la garde présidentielle, après s’être converti à l’islam.

Ses relations avec le gouvernement français ont toujours été entourées de mystère.

Il s’est qualifié de "Corsaire de la République"; et selon Antoine Glaser, directeur de publication de la Lettre du Continent et spécialiste des relations franco-africaines, Bob Denard était "le bras armé des services secrets fiançais en Afrique", à l’époque où Paris entendait maintenir son influence sur ses ex-colonie.

Les soupçons sur ses relations avec le gouvernement de son pays ont grandi en 1993 quand une peine de cinq ans d’emprisonnement pour un coup d’Etat manqué au Bénin en 1977 a été commuée en peine avec sursis.

Selon l’écrivain britannique, Adam Roberts, auteur d’un livre sur les mercenaires, les autorités françaises "ne désapprouvaient certainement pas ce qu’il faisait au début et s’il y a eu des procès plus tard c’est qu’elles avaient cessé de l’approuvé".

Marié à sept reprises et père de huit enfants, Bob Denard a passé ses dernières années entre son domicile dans le sud de la France et les tribunaux à Paris.

 
 
A VOIR AUSSI
 
 
Envoyez le texte à un ami Version imprimable
 
  Notre équipe|Fréquences
 
BBC Copyright Logo
 
^^ Retour en haut de page
  Page d'accueil | Nos Dossiers | Forum | Météo
 
  BBC News >> | BBC Sport >> | BBC Weather >> | BBC World Service >> | BBC Languages >>
 
  Aide | Protection de vos données personnelles| Pour nous joindre