Skip to main contentAccess keys helpA-Z index
BBCAfrique.com
  • Aide
  • Version texte
Haoussa
Arabe
Grands Lacs
Afrique lusophone
Somali
Swahili
l'anglais
 
Dernière mise à jour: 17 Octobre, 2006 - Heure de publication 02:26 GMT
 
Envoyez le texte à un ami Version imprimable
L'Afrique du Sud enfin élue au Conseil de sécurité
 

 
 
Le logo des Nations unies
Bien que membre fondateur de l'ONU, l'Afrique du Sud n'avait jamais été élue au Conseil de sécurité, pour cause d'apartheid
Bien que membre fondateur des Nations Unies, l’Afrique du sud n’avait jamais encore occupé un siège au Conseil de sécurité.

Privée de son droit de vote pendant les années d’apartheid, elle se retrouve donc élue, pour la première fois, à une écrasante majorité de l’Assemblée générale, comme membre non permanent.

L’Afrique du sud remplacera la Tanzanie, à compter du 1er janvier, pour une durée de deux ans.

L'Afrique du Sud, qui préside le Groupe des 77, la plus grande coalition de pays en développement au sein de l’ONU, veut défendre une ONU démocratique, où l’influence des membres ne dépendrait pas de leur contribution financière.

Elle souhaite aussi une réforme du Conseil de sécurité qui lui donnerait un siège permanent pour représenter l’Afrique.

En raison de son rôle important dans le règlement de plusieurs conflits sur le continent, elle devrait apporter une contribution essentielle aux discussions sur les opérations de maintien de la paix et assurer une prise en compte des problèmes africains, en dépit du départ prochain de Kofi Annan.

Dix tours de scrutin

La Belgique, l’Italie et l’Indonésie ont également obtenu un siège au Conseil, mais l’élection d’un cinquième membre, représentant de l’Amérique latine, s’est révélée problématique.

Après dix tours de vote, l’Assemblé générale n’a pu choisir entre le Venezuela et le Guatemala.

Etant donné la politique anti-américaine menée par le président vénézuélien Hugo Chavez, les Etats-Unis ont fait campagne contre ce pays, soutenu en revanche par l’Union africaine.

Divisée dans ses choix, l’Amérique latine n’a quant à elle pas réussi à s’accorder sur un candidat unique.

Il est arrivé, par le passé, que l’élection d’un membre non-permanent dure plusieurs semaines.

L’enjeu est important : un siège au Conseil de sécurité permet d’influencer directement des débats fermés à la majorité des Etats membres de l’ONU.

 
 
A VOIR AUSSI
 
 
Envoyez le texte à un ami Version imprimable
 
  Notre équipe|Fréquences
 
BBC Copyright Logo
 
^^ Retour en haut de page
  Page d'accueil | Nos Dossiers | Forum | Météo
 
  BBC News >> | BBC Sport >> | BBC Weather >> | BBC World Service >> | BBC Languages >>
 
  Aide | Protection de vos données personnelles| Pour nous joindre