Skip to main contentAccess keys helpA-Z index
BBCAfrique.com
  • Aide
  • Version texte
Haoussa
Arabe
Grands Lacs
Afrique lusophone
Somali
Swahili
l'anglais
 
Dernière mise à jour: 26 Février, 2006 - Heure de publication 16:55 GMT
 
Envoyez le texte à un ami Version imprimable
Etats Unis: darwinisme ou "dessein intelligent"?
 
Charles Dawrin
Darwin est vivement contesté par les partisans du "dessein intelligent"
L'Association américaine pour le progrès de la science (AAAS) demande l'aide des églises pour combattre les tenants du "dessein intelligent", estimant que cette idée menace la qualité de l'enseignement scientifique dans les écoles des Etats Unis. Nouvel épisode dans un débat qui met aux prises les partisans du darwinisme et ceux qui estiment que la vie sur terre est trop complexe pour être le résultat d'un simple processus d'évolution, et a nécessité l'intervention d'un créateur. Paul Rincon, rédacteur scientifique à la BBC, assistait à la récente réunion de l'AAS à St Louis, dans le Missouri.

Les anti-évolutionnistes, ou anti-darwiniens, ont déjà tenté à plusieurs reprises de faire inscrire le dessein intelligent aux programmes des écoles américaines. Lors de sa réunion, l'AAAS a vivement condamné ces initiatives. Selon Gilbert Omenn, le président de l'association, "ces tentatives voilées de faire introduire la religion -et en fait, une seule religion- dans les salles de classe dessert les intérêts des
étudiants, de leurs parents, des enseignants, et des contribuables".

Gilbert Omenn ajoute: "il est temps de reconnaître que science et religion ne devraient pas être opposées l'une à l'autre. Elles peuvent coexister, et coexistent dans le contexte de la vie de la plupart des gens. Mais pas dans les salles de classe, ce qui risquerait de semer la confusion dans l'esprit de nos enfants".

Constitution

Que faut-il enseigner?
Le champ de bataille: les cours de sciences naturelles

Eugenie Scott dirige le Centre national pour l'éducation scientifique, qui fait campagne pour le maintien de l'enseignement de la théorie de l'évolution dans les écoles publiques. Selon elle les membres des communautés religieuses traditionnelles devraient "monter au créneau", pour éviter que la question ne soit interprétée comme une bataille entre science et religion.

De son côté, George Coyne, de l'Observatoire du Vatican, estime que "le
mouvement du dessein intelligent rabaisse en fait la religion. Il fait de Dieu un simple ingénieur. Les partisans de cette théorie parlent d'un créateur qu'ils ne nomment pas, mais de qui se moquent-ils?"

L'année dernière, un juge fédéral avait donné raison à un groupe de parents d'élèves de Dover, en Pennsylvanie, qui voulaient que l'évolution darwinienne soit enseignée comme étant basées sur les faits.

Des administrateurs de l'école avaient cherché à faire insérer la théorie du dessein intelligent au programme des cours de sciences naturelles, mais le juge avait estimé qu'une telle initiative violait la constitution américaine, qui établit une séparation claire entre la
religion et l'état.

Pour et contre

Le débat porte sur les origines de la

Mais malgré cette décision de justice, les partisans du dessein intelligent ne désarment pas. Quatorze états américains étudient actuellement des projets de loi qui, selon les milieux scientifiques, imposerait des entraves à l'enseignement de l'évolution.

"La nouvelle stratégie consiste à enseigner le dessein intelligent sans lui donner ce nom" déclare le biologiste Kenneth Miller, de l'université Brown, dans l'état du Rhode Island.

Le professeur Miller, qui avait été cité comme témoin dans l'affaire de l'école de Dover, ajoute: "les partisans du dessein intelligent et du créationnisme ont essayé de présenter leurs critiques d'une façon nouvelle, déclarant qu'ils veulent voir enseigner aussi bien les arguments en faveur de l'évolution et les arguments contre".

Mark Gihring est un enseignant du Missouri favorable, pour sa part, à la théorie du dessein intelligent. Selon lui "si on suit les indications scientifiques empiriques, si nous regardons où elles nous mènent, on s'aperçoit qu'elles nous font aboutir au dessein intelligent".

" Le dessein intelligent nous ramène à la question de ce que nous faisons ici, de la valeur de la vie... Si un individu n'a pas de raison d'être, d'exister, il peut se comporter d'une façon qui sera finalement néfaste pour la socité".

Le débat continue

George Bush estime que le dessein intelligent devrait avoir sa place à l'école

Le dessein intelligent est appelé à rester une question brûlante dans les salles de classe, et ce malgré la décision du tribunal dans l'affaire Dover. La raison en est la nature décentralisée du système
éducatif américain.

Eugenie Scott résume: "à mon avis, le dessin intelligent est mort en tant que stratégie juridique. Mais cela ne veut pas dire qu'il soit mort en tant que mouvement social".

Et il ne manque pas de partisans, dont certains haut placés. Le président George Bush par exemple a déjà déclaré qu'à son avis, les étudiants devraient être informés de ce concept.

Mais Gilbert Omenn avertit qu'enseigner le dessein intelligent priverait les étudiants d'une éducation de bonne qualité, ce qui à terme porterait préjudice à l'économie américaine.

"De moins en moins d'étudiants choisissent la filière scientifique" avertit le président de l'AAAS, qui estime que bientôt les Etats Unis manqueront des spécialistes dont ils ont besoin. "Les chercheurs de la génération d'après-guerre partent à la retraite" souligne-t-il, "les étudiants étrangers rentrent dans leurs pays... nous ne pouvons pas nous permettre de dépenser notre temps et l'argent des contribuables à débattre des mérites de l'évolution".

 
 
LIENS EXTERIEURS
La BBC decline toute responsabilité pour le contenu de sites extérieurs
A VOIR AUSSI
 
 
Envoyez le texte à un ami Version imprimable
 
  Notre équipe|Fréquences
 
BBC Copyright Logo
 
^^ Retour en haut de page
  Page d'accueil | Nos Dossiers | Forum | Météo
 
  BBC News >> | BBC Sport >> | BBC Weather >> | BBC World Service >> | BBC Languages >>
 
  Aide | Protection de vos données personnelles| Pour nous joindre