Skip to main contentAccess keys helpA-Z index
BBCAfrique.com
  • Aide
  • Version texte
Haoussa
Arabe
Grands Lacs
Afrique lusophone
Somali
Swahili
l'anglais
 
Dernière mise à jour: 05 Décembre, 2005 - Heure de publication 17:14 GMT
 
Envoyez le texte à un ami Version imprimable
Science et religion: conflit ou complémentarité ?
 
La croix, symbole puissant du christianisme
L'idée de l'existence de Dieu, ou de dieux, est aussi vieille que l'humanité
Dans notre monde moderne, la science joue un rôle dominant. Mais la religion est loin d'avoir été supplantée, et joue encore un rôle important. Les relations entre les deux sont complexes. Le chercheur, généticien et embryologue britannique Robert Winston est un scientifique et un juif pratiquant, qui présente souvent des émissions scientifiques à la BBC. Pour lui, les deux sont complémentaires. Il a récemment écrit un livre sur le sujet, et publié ce témoignage sur le site web de la BBC.

Partout dans le monde où habitent des juifs, vous verrez, attachées au mur près de la porte d'entrée, ces petites boîtes de forme allongée qu'on appelle des mezouzas. Elles contiennent des rouleaux de parchemin sur lesquels un scribe aura écrit des lettres en hébreu: le texte comprend des versets du Deutéronome (chapître 11, versets 13 à 21), dans lesquels les juifs se voient ordonner d'écrire les commandements de Dieu sur leurs portes. Le texte commence par l'affirmation de l'existence d'un dieu unique (chapître 6, versets 4 à 9), une croyance au coeur même du judaïsme.

Le matin, quand je sors de chez moi, il m'arrive de toucher cette mezouza du doigt.

Au moment où je ferme ma porte, à plus de 7 000 kms de chez moi, à Tashkent, en Ouzbékistan, un commerçant âgé sort de la chaleur étouffante pour entrer dans son entrepôt. Coiffé d'une calotte de dentelle blanche, il étale un vieux tapis de laine par-terre, ôte ses sandales et se prépare à réciter la prière de midi.

Pendant ce temps, à près de 65OO kms de là, à Phnom Penh, au Cambodge, une jeune femme dispose délicatement des fruits et des fleurs sur un plateau métallique. Elle allume des bâtonnets d'encens, s'incline, se redresse, s'incline de nouveau.

Une idée universelle

Des enfants étudient le Coran
L'étude du Coran, élément central de l'Islam

Comme moi quand je touche ma mezouza, et comme le marchand ouzbek, elle
a, pendant quelques instants, consacré ses pensées et son corps à quelque-chose qui n'était pas physiquement là. De tels exemples de comportement rituel et de prière sont répétés des millions de fois chaque jour dans toutes les régions du monde, dans pratiquement toutes les communautés humaines.

En tant que généticien, je suis scientifique, et toute ma carrière a été orientée autour d'un des instincts humans de base: celui de la reproduction. Pour certains de mes collègues, les êtres humains ne sont rien de plus que le résultat d'un programme génétique complexe qui produit cet instinct.

Pour moi, une telle position, à de nombreux égards, est une sorte de croyance religieuse. Elle leur apporte en tout cas un moyen de trouver un sens à l'existence, et à notre place dans la création.

Qu'est-ce que la foi?

Les chercheurs scientiifiques ont tendance à se tailler une réputation en réfutant les théories de leurs prédécesseurs. Mais nous avons beau émettre des hypothèses, formuler des théories, mesurer le monde physique, certaines questions restent sans réponse.

Quoique puissent en dire certains, la science ne peut pas nous apporter de certitudes absolues sur nous-mêmes, ou sur nos origines. Et certaines idées, nées il y a longtemps, ont pu se maintenir, traversant les millénaires. L'une d'elles est la croyance en une dimension surnaturelle. J'appelle cette idée "l'idée divine".

Pour certains, le seul fait que l' "idée de Dieu" ait survécu est la preuve que Dieu existe réellement. Mais il s'agit là d'une théorie simpliste: la survivance peut s'expliquer par de nombreux facteurs aléatoires.

Mais mon propos n'est pas de poser la question de l'existence ou non de Dieu. Je veux plutôt examiner l'histoire de cette idée, comment les hommes la perçoivent, et comment elle a façonné la vie humaine.

Que l'on croie ou non à l'existence d'un Dieu, ou de dieux, n'importe pas: l'idée, elle, est bien là. Et en tant que scientifique, dont le métier consiste à étudier le "réel", j'estime qu'elle vaut la peine d'être examinée.

La lutte

INitiation religieuse juive (bar mitzva)

Dans le livre de la Genèse, un épisode extraordinaire et mystérieux (chapître 32, verset 24) met Jacob aux prises avec un homme silencieux, contre lequel il doit se battre toute une nuit durant. L'inconnu repart avant l'aube, et Jacob ne voit jamais son visage.

Selon de nombreuses traductions de la Bible, son adversaire était un ange. Certaines sources judaïques en font l'ange gardien de Jacob, ou son sauveur. D'autres laissent entendre qu'il s'agissait de sa propre
conscience. Ou peut-être était-ce Dieu...

Quelle que soit la signification de l'épisode, il nous donne une image qui permet d'illustrer cette idée dont je parle. Car nous avons tous, à un moment ou un autre, dû lutter, nous débattre avec Dieu.

Je pense en effet que, de tous temps, les hommes ont lutté contre l'idée divine. Une idée qui unit et sépare, crée et détruit, console et terrorise. Au long de l'histoire humaine, elle semble avoir poussé des populations entières à en massacrer d'autres.

Elle est aussi un lien, une expression humaine qui me relie, moi juif britannique, à ce marchand ouzbek et à le jeune femme cambodgienne.

Deux chemins

Nagasaki,1945
La science peut mener au bien comme au mal

Tous les cheminements vers l'idée divine entraînent une lutte. Car lorsqu'on considère Dieu, des idées souvent radicalement opposées entrent en jeu. La spiritualité seule n'aurait pas suffi à la conscience humaine: il nous faut donner à nos croyances une forme, une structure, pour donner un cadre à notre vie.

Et si la religion a survécu depuis des millénaires, c'est précisément parcequ'elle englobe une si grande part de la condition humaine. Aucune autre idée n'a duré si longtemps, rassemblant tant de sentiments, de besoins, de soifs. Aucune autre n'a inspiré tant de manières différentes de la comprendre.

A de nombreux égards, cette lutte se reflète dans le conflit apparent entre l'idée de Dieu et la science. Mais dans une large mesure, il s'agit d'une fausse opposition, d'une querelle dénuée de sens. Car il s'agit, en fait, de deux façons différentes de considérer le monde naturel, même si chacune apporte un éclairage à l'autre. Mais il ne faut pas confondre religion et Dieu, ou technologie et science.

Le rapport entre la religion et Dieu est le même que celui entre la technologie et la science: une idée, et son application, en quelque sorte. Et dans les deux cas, l'application est capable de mener l'humanité versle mal ou, au contraire, vers le bien.

 
 
LIENS EXTERIEURS
La BBC decline toute responsabilité pour le contenu de sites extérieurs
A VOIR AUSSI
 
 
Envoyez le texte à un ami Version imprimable
 
  Notre équipe|Fréquences
 
BBC Copyright Logo
 
^^ Retour en haut de page
  Page d'accueil | Nos Dossiers | Forum | Météo
 
  BBC News >> | BBC Sport >> | BBC Weather >> | BBC World Service >> | BBC Languages >>
 
  Aide | Protection de vos données personnelles| Pour nous joindre