Skip to main contentAccess keys helpA-Z index
BBCAfrique.com
  • Aide
  • Version texte
Haoussa
Arabe
Grands Lacs
Afrique lusophone
Somali
Swahili
l'anglais
 
Dernière mise à jour: 28 Septembre, 2005 - Heure de publication 17:08 GMT
 
Envoyez le texte à un ami Version imprimable
Melilla, forteresse espagnole en Afrique
 
Melila
Les migrants tentent d'escalader le grillage d'enceinte ( photo: Melilla Hoy)
Les autorités de Madrid ont entrepris des travaux de fortification du périmètre de l'enclave espagnole de Melilla, en Afrique du Nord, pour barrer la route aux candidats à l'émigration qui tentent de quitter le territoire marocain.

Le 27 septembre, par exemple, environ 70 personnes ont tenté d'escalader la double barrière de grillage entourant Melilla, en utilisant des échelles.

Douze de ces candidats à l'immigration ont été blessés lors de l'intervention des forces de sécurité espagnoles, vraisemblablement en tombant de ces échelles. Depuis août, on a aussi compté trois morts.

La Garde civile (police) espagnole précise que les arrivants tentent de passer la barrière au niveau des points où elle est relativement peu élevée.

Des travaux vont maintenant être entrepris pour porter la hauteur de la double barrière à 6 m.

Deux tremplins

Melilla: un bout d'Europe en Afrique
Le problème n'est pas récent : nombre de ces immigrants, dont la plupart sont originaires d'Afrique sub-saharienne, concentrent leurs efforts sur Melilla, et sur Ceuta, la deuxième enclave espagnole en territoire marocain.

Ils considèrent ces deux territoires comme des tremplins d'où ils pourront ensuite gagner un pays de l'Union européenne.

Beaucoup d'entre eux sont appréhendés, et d'autres meurent noyés en essayant de gagner l'Espagne par bateau.

Des méthodes très critiquées

Garde espagnol à Melilla
La police espagnole adopte la manière forte
La police espagnole a réagi en adoptant des méthodes généralement employées dans la lutte anti-émeutes, provoquant de vives critiques de la part de certaines organisations humanitaires.

L'ONG Médecins Sans frontières, par exemple, s'est élevée contre ce qu'elle appelle la "violence" des interventions des forces de sécurité espagnoles et marocaines.

Quant à la situation à l'intérieur de Melilla, elle est relativement calme, selon Moustafa Hamed, du journal Melilla Hoy, qui ajoute que les candidats à l'immigration ne vont pas renoncer, et vont tenter leur chance avant que les travaux de fortification des barrières ne soient terminés.

Centre d'accueil surpeuplé

Migrants arrêtés
Candidats à l'émigration arrêtés par les autorités
Moustafa Hamed estime en outre que le centre où sont détenus les immigrants en situation irrégulière à Melilla est maintenant surpeuplé.

Il accueille aujourd'hui près de 800 personnes, alors qu'il a été construit pour en héberger 480 au maximum.

Et après la fortification des barrières? Un porte-parole de la police espagnole est formel : " à mon avis, ils continueront quand même d'essayer de les franchir".

 
 
LIENS EXTERIEURS
 
La BBC decline toute responsabilité pour le contenu de sites extérieurs
 
A VOIR AUSSI
 
 
Envoyez le texte à un ami Version imprimable
 
  Notre équipe|Fréquences
 
BBC Copyright Logo
 
^^ Retour en haut de page
  Page d'accueil | Nos Dossiers | Forum | Météo
 
  BBC News >> | BBC Sport >> | BBC Weather >> | BBC World Service >> | BBC Languages >>
 
  Aide | Protection de vos données personnelles| Pour nous joindre