Ayrton Senna, icône disparue il y a 20 ans

  • 1 mai 2014
Ayrton Senna avait la réputation d'être un pilote prenant des risques.

Le 1er mai 1994, Ayrton Senna se tuait à Imola (Italie) à 34 ans. 20 ans plus tard, l’empreinte laissée par le pilote brésilien dans le monde du sport est indélébile.

Ayrton Senna, trois fois champion du monde de Formule 1, est mort à 34ans, le 1er mai 1994, lorsque sa Williams-Renault s’est accidentée lors du Grand Prix de Saint-Marin.

L’ancien champion du monde britannique Nigel Mansell reste admiratif : « Ayrton était notre plus grand rival. Il ne laissait rien de côté afin de tirer le meilleur de sa voiture et de son équipe. »

Le Grand Prix de Saint-Marin 1994 est un sombre weekend pour la Formule 1. Le samedi, l’Australien Roland Ratzenberger, est mort à bord de sa Simtek en qualifications.

Le jour suivant, Ayrton Senna, décédait d’une blessure à la tête fatale après s’être écrasé à plus de 305km/h dans la courbe de Tamburello.

En 10 ans de carrière, Ayrton Senna a développé une réputation de pilote spectaculaire, doté d’un grand talent.

Cependant, certaines critiques ont également souligné son côté dangereux, mettant en péril sa propre vie et celles de ses rivaux.

Il a remporté 41 Grand Prix, le troisième plus beau palmarès de ce sport après Michael Schumacher et Alain Prost, et a décroché 65 pôles positions, une performance égalée que par Michael Schumacher, donc la carrière a duré deux fois plus longtemps.

Jeudi à Imola un buste d'Ayrton Senna est dévoilé. Il pourra être admiré lors des quatre jours de commémoration sur le circuit italien, où les F1 ne circulent plus depuis 2006.