BBC navigation

Le joueur nigérian Olaitan dans un état stable

Dernière mise à jour: 3 mars, 2014 - 18:27 GMT
Le joueur Michael Olaitan a été placé sur une civière après avoir perdu connaissance pour être transporté à l'hôpital.

Michael Olaitan a été placé sur une civière après s'être évanoui avant d'être transporté à l'hôpital.

Le buteur de l'Olympiakos, Michael Olaitan, s'est brusquement effondré sur le terrain lors d'un match contre les Panatinaïkos en première mi-temps.

Le club rival d'Athènes a battu l'Olympiakos 3 - 0, sa première défaite en première division depuis le début de la saison.

Michael Olaitan a joué un rôle clé dans la victoire de son club contre Manchester United 2 - 0 le 25 février dans un match comptant pour la Ligue des champions.

Il avait repris conscience avant d'être transporté à l'hôpital pour des examens médicaux.

"J'ai le plaisir de vous informer que d'après les premiers tests, son état n'inspire pas d'inquiétude", a déclaré Paschalis Tountouris, le porte-parole d'Olaitan.

Par mesure de précaution il restera en observation pendant plusieurs jours.

Il semble avoir souffert de myocardite d'origine virale.

La myocardite est inflammation du myocarde, muscle qui constitue la majeure partie de la paroi du cœur.

Celle-ci est souvent provoquée par une infection.

Le match retour des 16e de finales de la Ligue des champions, Olympiakos - Manchester United se jouera le 19 mars, sur le terrain de l'Old Trafford en Angleterre.

Olympiakos est leader du classement en première division grecque avec 19 points d'avance sur le deuxième club.

Panathinaïkos est quatrième à 24 points du leader.

Mots-clés

BBC © 2014 Avertissement: la BBC n'est pas responsable du contenu de sites extérieurs.

Il est recommandé d'avoir la dernière version de votre navigateur et d'activer les spécifications CSS afin de bénéficier au maximum des effets visuels quand vous consultez cette page. Nous recommandons d'installer la dernière version de votre navigateur ou d'activer les spécifications CSS si c'est possible.