Football: les Africains en Europe

  • 11 novembre 2013
Le Camerounais Samuel Eto’o de Chelsea lutte pour le ballon avec le Congolais de West Brom Youssouf Mulumbu, à Stamford Bridge, le 9 novembre 2013.

Le Camerounais Samuel Eto'o et le Béninois Stéphane Sessègnon figurent parmi les bueturs ce week-end en Europe.

Angleterre

Le Camerounais Samuel Eto'o a cru lancer sur de bons rails le match de Chelsea en ouvrant le score contre West Bromwich, mais le club de la banlieue de Birmingham a répondu par le Béninois Stéphane Sessègnon, qui a marqué le 2e but de son équipe pour un résultat nul au final (2-2).

L'Ivoirien Wilfried Bony, enfin, a réussi un doublé avec Swansea contre Stoke City qui a finalement arraché le nul (3-3).

Il avait déjà marqué en Europa League jeudi dernier contre Kuban Krasnodar.

Espagne

L'ancien Caennais Youssef El-Arabi a été le principal artisan de la victoire de Grenade contre Malaga vendredi soir (3-1): le Marocain a signé un triplé dans le derby andalou (48, 58, 77) pour permettre à son club de remonter dans la première partie de classement (8e).

Sofiane Feghouli, remplaçant contre Valladolid, est entré en jeu à la 57e minute alors que Valence était mené 2-1 à Mestalla.

11 minutes plus tard, l'Algérien a sauvé son club en égalisant à la 76e minute sur une passe de Sergio Canales (2-2), mais Valence reste englué dans le ventre mou de la Liga.

Sur la pelouse du Betis Séville, Alex Song a joué 90 minutes dans l'entrejeu du FC Barcelone en remplacement de Sergio Busquets, laissé au repos.

Le Camerounais a bien tenu son rôle et a en outre pesé offensivement en lançant Cesc Fabregas dans l'espace à la 35e minute, permettant à l'Espagnol de décaler ensuite Neymar pour le premier but (victoire 4-1).

France

Le Sénégalais de Nantes Papy Djilobodji marquant un but contre Bordeaux, le 10 novembre 2013.

Le Zambien Emmanuel Mayuka, titularisé avec Sochaux par Hervé Renard, son ancien sélectionneur avec lequel il a gagné la Coupe d'Afrique des nations en 2012, a brillé à Marseille, égalisant d'une frappe superbe, puissante et enroulée, dans la lucarne de Mandanda. En vain, cependant, puisque l'OM s'est finalement imposé (2-1).

Très solide en défense à Bordeaux, le Sénégalais de Nantes Papy Djilobodji s'est aussi payé le luxe de marquer le 2e but lors d'une victoire pleine de réalisme (3-0).

Le Guinéen Issiaga Sylla a égalisé, au terme d'une belle action collective, pour Toulouse contre Ajaccio, préservant cette fois le nul (1-1).

L'Ivoirien Benjamin Angoua a cru donner la victoire à Valenciennes en ouvrant le score contre Montpellier, mais les Héraultais ont arraché le nul (1-1) à la dernière seconde.

Italie

Kwadwo Asamoah a couru sur le côté gauche de la Juventus sans jamais sembler fatigué et a activement contribué à l'éclatante victoire contre Naples (3-0).

Il ne manque plus au Ghanéen qu'a perfectionner ses centres.

A l'Inter, l'Algérien Saphir Taïder a réussi une première mi-temps pleine d'activité athlétique, lui aussi, avant de décliner comme toute son équipe, qui a battu Livourne (2-0).

A l'AS Rome, l'Ivoirien Gervinho s'est échauffé le long de la touche mais n'est pas entré en jeu contre Sassuolo (1-1).

Il semble opérationnel pour le barrage retour contre le Sénégal pour tenter d'atteindre la Coupe du monde.

Allemagne

Kevin-Prince Boateng célèbre après un de ses buts pour Schalke, le 9 novembre 2013.

Le Germano-ghanéen Kevin-Prince Boateng a été l'homme de la victoire de Schalke sur le Werder Brême (3-1), buteur sur deux têtes (64, 85) puis passeur sur le 3e but de Frafan dans le temps additionnel.

"Je pense que c'est ce qu'on attend de moi ici", a lancé le milieu offensif, "heureux d'avoir pu jouer 90 minutes" sans problème à son genou récalcitrant.

Il totalise cinq buts depuis son arrivée de Milan le 31 août.

Titulaire depuis le début de saison, le Tunisien Anis Ben-Hatira a mis le Hertha Berlin sur la voie de la victoire à Hoffenheim (2-3) en ouvrant la marque sur un service du Colombien Ramos, auteur des deux autres buts.

Le Camerounais Eric-Maxim Choupo-Moting a tenu parfaitement son rôle de joker à Mayence.

Entré peu après l'heure de jeu, il a planté d'une tête piquée le but de la victoire sur Francfort (1-0), permettant à son club de réintégrer le top 10 de la Bundesliga.