Mondial 2014 : Le Ghana et l'Egypte en match de barrage

  • 16 septembre 2013
Il n'est pas certain que l'Egypte livrera au Caire le match-retour qu'il accueillera à domicile, en raisons des troubles politiques.

Le Ghana et l'Egypte vont s'affronter en match de barrage comptant pour le troisième et dernier tour des qualifications de la zone Afrique pour le Mondial 2014.

L'Egypte est la seule équipe du continent avec un record de 100% de qualification et elle est aussi la seule non-tête de série que toutes les équipes tête-de-série auraient bien voulu éviter.

Selon les tirages au sort effectués lundi au Caire, les Champions d'Afrique, les Super Eagles du Nigeria, vont affronter l'Ethiopie, au bas du tableau, tandis que la Côte d'Ivoire affrontera le Sénégal.

La Tunisie, qualifiée après un retranchement de points infligé au Cap Vert, jouera contre le Cameroun.

Et le Burkina Faso, finaliste de la CAN 2013, sera aux prises avec l'Algérie.

Les matches-allers des barrages se joueront entre le 11 et 15 octobre, tandis que les retours auront lieu du 15 au 19 novembre.

L'organisation de régulation du football mondial, la FIFA, a demandé aux pays concernés de proposer, d'ici vendredi, des dates et lieux pour les barrages.

Le Ghana pourrait se sentir à bout de chance pour avoir à affronter l'Egypte, l'équipe africaine la plus performante, mais les Black Stars pourraient puiser une certaine assurance dans le score du dernier match amical qu'ils ont remporté par 3-0 face aux Pharaons à Abou Dhabi en janvier dernier.

Et ce n'est pas certain si l'Egypte livrera au Caire du match-retour qu'il accueillera à domicile, en raison des troubles socio-politiques qui agitent toujours l'Egypte.

Les récents matches internationaux que l'Egypte a joués ont eu lieu dans la ville balnéaire d'El Gouna, dans un stade de seulement quelques 12 000 spectateurs.

La rencontre avec les Blacks promet d'être un match-retour crucial où l'apport du public domestique serait déterminant.

Il sera lors intéressant de voir si les autorités égyptiennes permettront que le match se déroule dans le Stade International du Caire dont la capacité est de 75 000 places.