BBC navigation

Lance Armstrong s'explique sur les accusations de dopage

Dernière mise à jour: 17 janvier, 2013 - 19:28 GMT
Lance Armstrong et Oprah Winfrey

Lance Armstrong à l'émission d'Oprah Winfrey.

L'ancien cycliste participe à l'émission de l'animatrice américaine Oprah Winfrey, passage obligé des célébrités, ayant beaucoup à se faire pardonner vis-à-vis du public américain. L'émission qui a été pré-enregistrée est diffusée vendredi à 02:00 T.U.

Armstrong s'est vu retirer ses sept titres de vainqueurs du Tour de France après avoir été reconnu coupable de "tricherie" systématique par l'agence américaine de lutte contre le dopage (USasda).

La présentatrice du programme, Oprah Winfrey, qui a interviewé Lance Armstrog pendant deux heures et demie, a déclaré que l'ex-champion "n'avait pas avoué de la façon qu'elle espérait".

Mais "je suis satisfaite de ses réponses", a-t-elle précisé. Il s'était bien préparé à l'interview et il s'est "montré à la hauteur" dans ce moment difficile pour lui.

L'émission sera diffusée sur le canal Oprah Winfrey Network aux Etats-Unis jeudi et vendredi et peut être suivie en direct sur des sites internet.

Une porte-parole du show a déclaré que Lance Armstrong n'avait rien payé pour être invité et que Winfrey avait été libre de lui poser toutes les questions qu'elle souhaitait.

L'Union cycliste internationale, l'organisme qui gère la discipline au niveau mondial, a déchu Armstrong de tous ses trophées depuis le 1 août 1998 et il a été interdit de compétition à vie après qu'une enquête de l'USasa eut conclu à un dopage systématique.

On lui a aussi demandé de restituer la médaille de bronze qu'il avait remporté aux Jeux olympiques de Sydney en 2 000.

Le rapport de 1 000 pages publié en octobre 2 011 comprend les témoignages sous serment de 26 personnes dont 15 coureurs, sur le fonctionnement de l'US Postal Service Team, pour laquelle courait Armstrong.

Pendant des années Armstrong a nié prendre des substances pour améliorer ses performances.

Un aveu de culpabilité pourrait lui valoir des ennuis judicaires.

Il risque d'être accusé de parjure.

BBC © 2014 Avertissement: la BBC n'est pas responsable du contenu de sites extérieurs.

Il est recommandé d'avoir la dernière version de votre navigateur et d'activer les spécifications CSS afin de bénéficier au maximum des effets visuels quand vous consultez cette page. Nous recommandons d'installer la dernière version de votre navigateur ou d'activer les spécifications CSS si c'est possible.