Lesotho: le PM parle de putsch

  • 30 août 2014
L'armée du Lesotho dans les rues de la capitale Maseru.

Le Premier ministre du Lesotho, Tom Thabane, qui accuse les militaires de son pays de coup d'Etat a fui en Afrique du Sud. Il a déclaré à la BBC avoir quitté le pays après avoir reçu des menaces de mort.

Le Premier ministre du Lesotho a expliqué que les activités de l'armée ont bloqué le fonctionnement du gouvernement.

Les militaires ont encerclé le siège de la police au Lesotho et brouillé, avant de les rétablir, les stations de radio et les lignes téléphoniques de Maseru la capitale du petit royaume situé en Afrique australe.

Un correspondant de la BBC à Johannesbourg a déclaré que le calme est revenu, alors que l'armée nie avoir tenté un coup d'Etat.

Il y a deux ans des élections contestées ont eu lieu au Lesotho et ont conduit à l'établissement d'un gouvernement de coalition instable.

Malgré les efforts de médiation en juin, le royaume connait une tension accrue et ses voisins ont mis le pays en garde contre les actions inconstitutionnelles.

Le Lesotho est entièrement entouré par l'Afrique du Sud et est très dépendant de son voisin en termes de ressources et de possibilités d'emploi.