Nouvelle trêve dans la bande de Gaza

Les chars israéliens quittent Gaza
Les chars israéliens quittent Gaza

Israéliens et palestiniens ont accepté une trêve sur Gaza à partir de ce mardi 05 août. Un cessez-le-feu négocié par le médiateur égyptien.

Les deux parties sont tombées d'accord pour observer ce nouveau cessez-le-feu. Un haut responsable israélien a déclaré à la BBC qu'Israël accepterait la proposition égyptienne, sans conditions préalables. Et le groupe militant palestinien Hamas a fait savoir qu'il avait déjà informé le Caire de sa décision d'accepter un cessez le feu.

Au-delà de cette trêve, le ministre égyptien des affaires étrangères espère que cette suspension temporaire des hostilités sera suivie par des pourparlers pour garantir un cessez-le feu permanent.

Des représentants palestiniens sont déjà en Egypte pour d'éventuels entretiens. Et Israël enverra une délégation au Caire dans les prochains jours.

Vendredi 1er aout, les deux parties avaient déjà accepté de respecter une trêve de trois jours. Mais le cessez-le-feu avait été rompu sept heures après son début. Les deux parties s'étaient alors accusé mutuellement d'avoir violé l'accord.

Les Palestiniens ont accusé Israël d'avoir bombardé un camp de réfugiés dans le nord de Gaza, tuant une femme et une fillette de huit ans. Israël, pour sa part, avait déclaré que des militants palestiniens avaient continué à tirer des roquettes en direction d'Israël.

Selon les services de santé à Gaza, plus de mille huit cents Palestiniens ont été tués, et soixante-sept Israéliens ont perdu la vie depuis l'escalade des violences, il y a un mois.