Les Libyens sous le choc

  • 15 juillet 2014

Les Libyens sont sous le choc après deux jours de combats entre milices rivales qui ont entraîné la fermeture du principal aéroport international du pays.

Au moins huit personnes ont trouvé la mort dans les affrontements et 12 avions ont été endommagés.

L'aéroport reste entre les mains de la milice de Zintan qui le contrôle depuis que Mouammar Kadhafi a été renversé.

Il a été la cible mardi d’une nouvelle attaque à la roquette.

Pour le moment, Il est difficile de dire qui est derrière cette nouvelle attaque à la roquette. Dimanche, un groupe armé a tenté de reprendre le contrôle de l'aéroport des mains de la milice de Zintan.

Une source proche des services de sécurité a déclaré à la BBC que l'aéroport a subi plusieurs tirs, y compris des roquettes Grad.

Selon lui, un garde aéroportuaire a été tué et six autres personnes ont été blessées.

La tour de contrôle a également été endommagée, a ajouté la même source.

Tous les vols vers l'aéroport ont été suspendus au moins jusqu'à mercredi.

Le porte-parole du gouvernement Ahmed Lamine a déclaré que 90 % des avions stationnés à l'aéroport ont été détruits.

Il a souligné lors d’une conférence de presse que le gouvernement examine la possibilité de faire appel à des forces internationales sur le terrain pour rétablir la sécurité et aider le gouvernement à imposer son autorité.

La mission de l'ONU (Unsmil) a annoncé le "retrait temporaire de son personnel de Libye pour des raisons de sécurité"