BBC navigation

Pistorius: une vidéo en question

Dernière mise à jour: 6 juillet, 2014 - 18:48 GMT
Le procès de Pistorius a été suspendu plusieurs fois. La dernière  fois, il l'avait été pour les besoins d'une expertise psychiatrique

Le procès de Pistorius a été suspendu plusieurs fois. La dernière fois, il l'avait été pour les besoins d'une expertise psychiatrique

La télévision australienne Channel 7 a diffusé dimanche des images choc de l'athlète handicapé sud-africain Oscar Pistorius se déplaçant sur ses moignons.

Ces images présentées comme celles de la nuit où Pistorius a tué sa petite amie Reeva Steenkamp épousent fidèlement la version du champion paralympique sud-africain.

Les avocats de l’athlète sud-africain jugé pour meurtre depuis le 3 mars doivent boucler la comparution des derniers témoins, à partir de lundi, date de la reprise de ce procès qui a été suspendu plusieurs fois.

Fuite

Les avocats d'Oscar Pistorius ont condamné la fuite et la diffusion de cette vidéo recréant les événements de la nuit durant laquelle il tué sa petite amie par balles.

Ils ont décrit la diffusion de la vidéo comme "une violation énorme de confiance".

Les avocats de Pistorius ont commandé la vidéo d'une compagnie américaine, afin qu'il puisse préparer des preuves en 3-Dimensions, lors de son procès.

L’athlète plaide non coupable dans ce procès. Il soutient avoir abattu son amie Reeva Steenkamp par accident en 2013, en croyant affronter un cambrioleur caché dans ses toilettes.

L’accusation affirme que l’athlète s'était disputé avec Steenkamp, ce qui, selon elle, est la preuve que Pistorius a prémédité le meurtre de la jeune fille.

La vidéo montre Pistorius marcher sur ses jambes amputées, son arme pointée droit devant lui, lorsqu'il fait feu sur la porte fermée des toilettes.

Coupable ou innocent ?

C'est l'une des rares fois où on voit son corps handicapé. L'athlète de 27 ans apparaît en short et ses moignons de jambes ne sont pas cachés par un pantalon ou des prothèses.

L'émission australienne diffusée à une heure de grande écoute ne s'est pas contentée de la vidéo.

Elle a aussi fait parler d'autres protagonistes, les parents Steenkamp et une amie de Reeva notamment, appelant les téléspectateurs à voter pour ou contre la culpabilité de Pistorius.

L'Australie abrite une importante diaspora sud-africaine blanche. Juste après l'émission, 53% des votants ont conclu que Pistorius était coupable. En revanche, 47% d’entre eux le jugent innocent.

BBC © 2014 Avertissement: la BBC n'est pas responsable du contenu de sites extérieurs.

Il est recommandé d'avoir la dernière version de votre navigateur et d'activer les spécifications CSS afin de bénéficier au maximum des effets visuels quand vous consultez cette page. Nous recommandons d'installer la dernière version de votre navigateur ou d'activer les spécifications CSS si c'est possible.