Les Shebab imposent un code vestimentaire

  • 13 juin 2014
Une femme portant le niqab
Une femme portant le niqab

Les militants d'al-Shabab en Somalie ont arrêté près d'une centaine de femmes et leur ont ordonné de se conformer à un strict code vestimentaire islamique ou risquer de recevoir des coups de fouets.

Les femmes ont été arrêtées dans la ville de Buale, à environ 300 km au sud-ouest de la capitale, Mogadiscio.

Elles ont été interpellées dans un marché, et mises en garde avant d'être libérées.

Selon Mohamed Mohamed du Service somali de la BBC, les Shebab n'avaient pas l'habitude de procéder à ce genre d'arrestation.

Etant donné qu'il s’agit de leur première infraction, elles n'ont pas été punies, mais elles pourraient être fouettées en public s’elles ne respectent pas les consignes des militants islamistes.

Les femmes ont reçu l’ordre de porter un niqab, qui couvre l'ensemble de leur corps et le visage, ne laissant qu'une petite fente pour les yeux.

La température peut atteindre 35°c en ce moment de l'année et beaucoup de femmes préfèrent porter des vêtements plus légers plutôt que ceux exigés par les Shebab.

Récemment, les Shebab avaient lapidé à mort des gens accusés d'avoir commis l'adultère et procédé à l'amputation des mains de voleurs.

Le groupe islamiste lié à Al-Qaeda contrôle une grande partie du sud et du centre de la Somalie.