BBC navigation

Le nouveau gouvernement du président Zuma

Dernière mise à jour: 26 mai, 2014 - 06:01 GMT

En Afrique du Sud, le président Jacob Zuma, réélu à la tête de l'état pour un second mandat, a nommé hier soir un nouveau gouvernement.

Quatorze ministres conservent leurs fauteuils mais il y a eu quelques surprises. L'Afrique du Sud a notamment pour la première fois un ministre des finances noir.

Comme attendu, Jacob Zuma a nommé un nouveau vice-président : Cyril Ramaphosa, déjà numéro deux de l'ANC et pressenti à ce poste.

Au sein du gouvernement, 14 ministres sont reconduits. Sur le plan diplomatique, Maite Nkoana Mashabane reste à la tête des affaires étrangères.

D'autres très critiques pour leurs actions ont réussi à conserver leurs fauteuils comme Ange Motshekga, la ministre de l'éducation primaire et secondaire, pourtant vilipendée pour son inefficacité.

Mais face aux différentes crises sociales et scandales qui ont secoué le pays ces dernières années, certains n'auront pas réussi à garder leur portefeuille.

Ainsi la ministre des mines n’est pas reconduite. Peut-être en raison de la plus longue grève de l’histoire du pays qui sévit dans les mines de platine en ce moment.

Le ministre de la police, Nathi Mthetwa a été relégué à l'art et la culture, alors que les esprits sont marqués par le massacre de Marikana et les bavures policières récurrentes.

Sur le plan des nouveautés, et pour accélérer le développement économique promis, Jacob Zuma a annoncé la création de plusieurs ministères: notamment celui du développement des petites entreprises.

Pour favoriser l’accès aux services de base dans les bidonvilles, un ministère de l'eau et des installations sanitaires a aussi vu le jour.

Celui des télécommunications et des services postaux devra sortir les provinces rurales et les zones les plus reculées de leur isolement.

Et puis, déjà accusé d'être un outil de propagande gouvernemental, un ministre de l'information va désormais siéger à Pretoria.


Enfin, il y a l'arrivée très remarquée dans le nouveau gouvernement de Nhlanhla Nene: c'est la première fois que l'Afrique du Sud aura un ministre des finances noir.

A 55 ans, Cet ancien directeur local d'organisation de la coupe du monde de football en 2010 et déjà ministre-adjoint de l’économie, aura la lourde tâche de mettre en place les réformes promises par Jacob Zuma, dans un climat économique difficile.

BBC © 2014 Avertissement: la BBC n'est pas responsable du contenu de sites extérieurs.

Il est recommandé d'avoir la dernière version de votre navigateur et d'activer les spécifications CSS afin de bénéficier au maximum des effets visuels quand vous consultez cette page. Nous recommandons d'installer la dernière version de votre navigateur ou d'activer les spécifications CSS si c'est possible.