BBC navigation

Pistorius en larmes s'excuse

Dernière mise à jour: 7 avril, 2014 - 11:59 GMT
Pistorius a fermé des larmes lors de sa comparution à la barre

Pistorius a fermé des larmes lors de sa comparution à la barre

A son procès pour le meurtre de sa fiancée Reeva Steenkamp, l'athlète sud-africain s'est effondré à la barre, s'excusant à l'endroit de la famille de l'incident fatal.

Dans une voix tremblante, Oscar Pistorius a déclaré qu'il "tentait de la protéger", indiquant qu'il ne pouvait imaginer l'ampleur de la peine qu'il leur a causée.

Le prévenu a dit souffrir de "terribles cauchemars" qui l'obligent souvent à sortir de son sommeil, sentant sur lui l'odeur du sang de Steenkamp.

Peine et chagrin

"Je me réveille chaque matin, pensant tout d'abord à vous, priant tout d'abord pour vous. Je ne puis imaginer la peine, le chagrin et le vide que je vous ai causés à vous et à votre famille."

Oscar Pistorius

Le Parquet soutient que Pistorius a abattu sa fiancée en février 2013, suite à une altercation. Mais il se défend, disant qu'il l'a méprise pour un cambrioleur.

L'athlète paralympique a déclaré aux proches de sa fiancée "qu'il ne s'est pas passé un moment depuis la tragédie sans que j'aie eu une pensée pour votre famille."

"Je me réveille chaque matin, pensant tout d'abord à vous, priant tout d'abord pour vous. Je ne puis imaginer la peine, le chagrin et le vide que je vous ai causés à vous et à votre famille."

"J'essayais tout simplement de protéger Reeva. Je peux promettre que (la nuit de l'incident), elle est allée au lit avec le sentiment d'être aimée."

"J'ai essayé plusieurs fois de mettre à l'écrit mes pensées... j'ai essayé plusieurs fois. Mais les mots ne sauront jamais suffire."

Dans l'enceinte du tribunal pleine de monde, la mère de Steenkamp, June, était assise, la mine impénétrable. Elle a laissé à peine transparaitre ses émotions, quand elle a enfin pris la parole.

Pistorius a déclaré qu'il prenait des anti-dépresseurs et des somnifères.

"Je redoute le sommeil; ça me donne de terribles cauchemars. Je sens du sang et (à chaque fois) je me réveille tout terrifié," a-t-il dit.

Il a ajouté qu'il ne veut plus jamais toucher à une arme à feu.

Le procès qui se déroule à Prétoria a été ajourné pour une semaine, un des assesseurs du président du tribunal étant tombé malade.

Le droit sud-africain n'admet pas le système de jury, laissant le soin à deux assesseurs, d'habitude des avocats ou des magistrats à la retraite, d'aider le juge à prendre une décision dans les cas les plus sérieux.

En Savoir Plus

BBC © 2014 Avertissement: la BBC n'est pas responsable du contenu de sites extérieurs.

Il est recommandé d'avoir la dernière version de votre navigateur et d'activer les spécifications CSS afin de bénéficier au maximum des effets visuels quand vous consultez cette page. Nous recommandons d'installer la dernière version de votre navigateur ou d'activer les spécifications CSS si c'est possible.