BBC navigation

Ebola: interdiction de manger des chauves-souris

Dernière mise à jour: 25 mars, 2014 - 19:12 GMT

Les chauves-souris pourraient être un des principaux transmetteurs du virus Ebola.

La Guinée a interdit la vente et la consommation de chauves-souris afin de prévenir la propagation du virus mortel Ebola, a indiqué le ministre de la Santé.

Les chauves-souris, une spécialité locale, semblent contenir les « principaux agents » de l'épidémie Ebola dans le sud, a dit le ministre guinéen de la Santé, Réné Lamah.

Les personnes qui mangent de ces animaux les font souvent cuire dans une sorte de soupe épicée et poivrée.

Certaines espèces de chauves-souris trouvées en Afrique occidentale et centrale sont considérées comme le réservoir naturel du virus Ebola, bien qu'elles n’en présentent pas les symptômes.

62 morts

Soixante-deux personnes sont mortes désormais des suites du virus et des cas suspects ont été observés dans les pays voisins du Liberia et de la Sierra Leone.

La fièvre Ebola est transmise par un contact direct. Il n’existe pas de traitement ou de vaccin pour l’endiguer.

Le virus tue entre 25% et 90% de ses malades, selon le degré de développement du virus, d’après l’Organisation Mondiale de la Santé.

Les symptômes de cette maladie sont des saignements internes et externes, des diarrhées et des vomissements.

C’est la première fois que la fièvre Ebola frappe la Guinée. Les précédents cas de la maladie étaient situés à des milliers de kilomètres, en Ouganda et en République Démocratique du Congo.

En Savoir Plus

Mots-clés

BBC © 2014 Avertissement: la BBC n'est pas responsable du contenu de sites extérieurs.

Il est recommandé d'avoir la dernière version de votre navigateur et d'activer les spécifications CSS afin de bénéficier au maximum des effets visuels quand vous consultez cette page. Nous recommandons d'installer la dernière version de votre navigateur ou d'activer les spécifications CSS si c'est possible.