BBC navigation

Pistorius connaît la législation des armes

Dernière mise à jour: 17 mars, 2014 - 12:41 GMT

Oscar Pistorius, grand amateur des armes à feu.

Le procès d’Oscar Pistorius a entendu un spécialiste des armes à feu qui a témoigné que l’athlète avait une bonne connaissance des règles d’usage des armes à feu.

M. Pistorius a dit que l’on pouvait utiliser une arme à feu si on craint pour sa vie.

L’athlète nie toujours le meurtre de sa petite amie Reeva Steenkamp l’année dernière, affirmant l’avoir confondue avec un intrus.

L'accusation dit qu'il a intentionnellement tiré sur Reeva Steenkamp après une dispute dans sa maison lors de la Saint-Valentin 2013.

Sean Patrick Rens participe à l'évaluation des armes à feu pour l’attribution des licences et a rencontré Oscar Pistorius en 2012 grâce à un ami commun.

L’athlète sud-africain a acheté un pistolet à Sean Patrick Rens, un Smith et Wesson 500, a-t-on entendu dans ce 11ème jour de procès. Il a ensuite exigé six armes de plus de lui.

La commande a été annulée un mois après que Reeva Steenkamp n’ait été tuée.

Tests concluants

Sean Patrick Rens a lu un questionnaire de compétence et d’examen qu’Oscar Pistorius a rempli avant que l’arme à feu ne lui soit attribuée.

Il a enregistré les meilleures notes lors des tests, qui incluaient des questions à propos des règles sur les situations dans lesquelles vous êtes légalement ou non autorisés à tirer sur des intrus.

Sean Patrick Rens a également relaté un incident lorsque Pistorius lui a dit entrer dans « code rouge » ou « mode combat », après avoir entendu un bruit dans la maison et penser qu'il y avait un intrus.

Oscar Pistorius, avec son arme, a vérifié toute la maison. Et lorsqu’il est arrivé à la source, a dit Sean Patrick Rens, il a trouvé que c'était un lave-linge.

« Rien de tel que d’être à la maison, entendre le lave-linge et penser que c’est un intrus pour se mettre en mode combat dans le garde-manger » avait tweeté Pistorius à propos de l’incident en novembre 2012.

En Savoir Plus

Mots-clés

BBC © 2014 Avertissement: la BBC n'est pas responsable du contenu de sites extérieurs.

Il est recommandé d'avoir la dernière version de votre navigateur et d'activer les spécifications CSS afin de bénéficier au maximum des effets visuels quand vous consultez cette page. Nous recommandons d'installer la dernière version de votre navigateur ou d'activer les spécifications CSS si c'est possible.