BBC navigation

Libye : le rapport de l’ONU dénonce

Dernière mise à jour: 11 mars, 2014 - 05:00 GMT

Le drapeau libyen flotte devant le siège des Nations unies à New York

Le nouveau rapport du secrétaire Général des Nations Unies décrit une campagne sans relâche d'assassinats ciblés, d’attentats à la bombe et d'explosions, pour illustrer l’anarchie qui règne en Libye.


"Il a noté la polarisation dans ce pays y compris certains évènements violents notamment l’attaque contre le parlement la semaine dernière, nous sommes très préoccupés par le fait que certains veulent utiliser la violence pour atteindre des objectifs politiques" a expliqué Stephane Dujaric, le porte-parole du Secrétaire Général de l’ONU.

L’absence d’un accord politique en vue de reconstruire l’armée libyenne favorise selon ce rapport, une augmentation alarmante des attaques contre des civils.

Des attaques contre des journalistes et medias notamment à Tripoli et à Bengazi ont également été enregistrées.

Le représentant spécial du secrétaire général pour la Libye, Tarek Mitri dénonce un pays divisé entre des groupes armés et où chacun fait sa loi.

"Le 8 Mars, le pétrole libyen a été chargé dans un bateau Nord-Coréen appelé " Morning Glory " par des groupes armés qui bloquent depuis plusieurs mois des champs pétroliers dans l'Est de la Libye.

Ceci constitue un acte illégal et viole la souveraineté Libyenne" se plaint l’ambassadeur Chérif Mahamat Zene, représentant du Tchad, membre non permanent du Conseil de Sécurité.

Selon le représentant tchadien, une mission d’évaluation de l’Union Africaine se rendra sous peu en Libye avec pour objectif d’étudier les difficultés auxquelles sont confrontées les autorités actuelles du pays en vue d’y trouver des approches de solution dans une dynamique collective internationale.

BBC © 2014 Avertissement: la BBC n'est pas responsable du contenu de sites extérieurs.

Il est recommandé d'avoir la dernière version de votre navigateur et d'activer les spécifications CSS afin de bénéficier au maximum des effets visuels quand vous consultez cette page. Nous recommandons d'installer la dernière version de votre navigateur ou d'activer les spécifications CSS si c'est possible.