Egypte: trois manifestants tués

  • 8 mars 2014
Des manifestations sont régulièrement organisées par les Frères Musulmans au Caire. Des rassemblements qui se terminent souvent dans la violence

Les affrontements se sont produits au Caire la capitale, après la prière du vendredi

Trois manifestants ont été tués et des dizaines de blessés dans des affrontements entre policiers et partisans des Frères musulmans.

Les combats de rue ont éclaté après la prière du vendredi.

La violence est récurrente en Egypte, et des manifestations sont organisées presque chaque semaine par les Frères Musulmans, qui réclament le retour du président Mohamed Morsi, destitué par l'armée en juillet dernier.

Morsi fait face actuellement à un procès pour plusieurs chefs d'accusation.

Les Vingt-sept membres du Conseil des Droits de l'Homme des Nations Unies ont exprimé leur préoccupation sur l'utilisation par le gouvernement égyptien de la violence contre les manifestants et des restrictions sur le droit de réunion pacifique.

Dans une déclaration commune, le groupe a appelé toutes les parties à renoncer à la violence.