Afrique du Sud: négociations suspendues

  • 1 février 2014
Près de 80.000 mineurs de la « ceinture de platine », zone entourant la ville de Rustenburg, dans le nord du pays, demandent une augmentation de salaire et sont en grève depuis le 23 janvier.

Les négociations entre les employés de mines de platine en grève et le patronat ont été suspendues jusqu'à mardi, rapporte l’AFP.

L’annonce a été faite par le CCMA, l'organisme faisant la médiation entre les deux parties, qui a fait une proposition de compromis.

Selon cet organisme, les employeurs sont en phase de réflexion et feront une offre mardi.

Près de 80.000 mineurs de la « ceinture de platine », zone entourant la ville de Rustenburg, dans le nord du pays, demandent une augmentation de salaire et sont en grève depuis le 23 janvier.

Ils souhaitent l'instauration d'un salaire mensuel de base de 12.500 rands, ou 820 euros, soit deux fois et demie leurs salaires actuels.

"La teneur des discussions entre les parties ne peut pas être révélée en détail, mais le CCMA peut signaler que les médiateurs leur ont présenté une proposition pour qu'ils l'examinent. Les parties vont informer et consulter leur base et les négociations reprendront le mardi 4 février 2014", a annoncé le CCMA dans un communiqué.

La grève, légale et de manière générale pacifique, continuera jusqu’à ce que les revendications des mineurs soient acceptées, a déclaré le président du syndicat Amcu Joseph Muthanjwa.