BBC navigation

Le Togo, carrefour du trafic d'ivoire

Dernière mise à jour: 30 janvier, 2014 - 16:33 GMT

Pour les défenseurs de l’environnement, la nation d’Afrique de l’Ouest est devenue le centre d’un vaste trafic d’ivoire entre l’Afrique Centrale et l’Asie.

La police togolaise a réalisé une nouvelle saisie record d'ivoire, la deuxième cette semaine.

Plus de deux tonnes de défenses d'éléphants ont été découvertes dans un conteneur destiné au Vietnam, portant à près de quatre tonnes la quantité d'ivoire trouvée cette semaine dans la capitale togolaise.

Deux Togolais et un citoyen vietnamien ont d’ores et déjà été arrêtés dans le cadre de cette affaire.

Pour les défenseurs de l’environnement, la nation d’Afrique de l’Ouest est devenue le centre d’un vaste trafic d’ivoire entre l’Afrique Centrale et l’Asie.

Le ministre de l’Environnement togolais André Johnson a expliqué à l’AFP que les conteneurs avaient été trouvés dans le même bateau, dans le port de Lomé, en partance pour le Vietnam.

“Le propriétaire de ce conteneur est vietnamien. Il a été arrêté avec deux ressortissants togolais », a détaillé le ministre.

“L’enquête est toujours en cours pour démanteler ce réseau ».

En dépit d’une interdiction internationale du commerce d’ivoire depuis près d’un quart de siècle, les éléphants d'Afrique risquent toujours l’extinction.

Le nombre d’éléphants de forêt en Afrique centrale a ainsi diminué de plus de 60 % ces dix dernières années.

Plaque tournante du commerce d'ivoire

Selon le correspondant de la BBC à Lomé, la capitale togolaise, la loi togolaise comprend une condamnation entre 10 mois et trois ans de prison pour les personnes mettant en danger les espèce locales.

Le Togo est devenu la plaque tournante des trafics venant principalement d’Afrique de l’Ouest et Centrale.

L’ivoire trafiqué est envoyé par bateau vers l’Asie où la demande y est encore très importante.

Les pays africains tentent nénmoins d'enrayer le phénomène.

Mardi, une cour kényane s’est servie de la nouvelle législation anti-braconnage pour condamner un trafiquant d'ivoire originaire de Chine à une amende d’environ 170 000 euros.

L’homme avait été arrêté à l’aéroport de Nairobi la semaine passée en possession de 3.5 kg d’ivoire de contrebande dans une valise.

En août dernier, le Togo avait annoncé l’arrestation d’Emile Edouwodzi N'bouke, considéré comme la cheville ouvrière du commerce d’ivoire dans le pays.

BBC © 2014 Avertissement: la BBC n'est pas responsable du contenu de sites extérieurs.

Il est recommandé d'avoir la dernière version de votre navigateur et d'activer les spécifications CSS afin de bénéficier au maximum des effets visuels quand vous consultez cette page. Nous recommandons d'installer la dernière version de votre navigateur ou d'activer les spécifications CSS si c'est possible.