Nigeria: La cigarette bientôt interdite

  • 21 janvier 2014
L’interdiction de fumer ne sera implémentée qu’après la promulgation de la loi par le gouverneur de Lagos, Babatunde Fahola.

Les députés de l’Etat de Lagos ont voté une loi interdisant la cigarette dans l’espace public.

Les contrevenants risquent une amende de 28 euros et jusqu’à trois mois de prison.

Il sera également interdit de fumer devant un enfant- sous peine d'une condamnation à une amende de 115 euros ou à un mois de prison.

Lagos avait déjà interdit aux conducteurs de fumer afin d’améliorer la sécurité routière.

Selon les prévisions des Nations unies, Lagos, l’une des grandes mégalopoles africaines, abritera 12 millions d’habitants d’ici à 2015.

Selon les données de l’Etat, 21 millions de personnes vivent à Lagos et dans sa région.

L’interdiction de fumer ne sera implémentée qu’après la promulgation de la loi par le gouverneur de Lagos, Babatunde Fahola.

Fumer dans les lieux publics est déjà interdit par le gouvernement fédéral mais la mesure est rarement appliquée.

La cigarette est tolérée dans les bars, cafés en plein air et boîtes de nuit de la ville.

Lagos a la réputation d’être une ville chaotique où règne le désordre.

Mais le gouverneur Fashola, considéré par de nombreux Nigérians comme un homme d’action, a introduit une série de mesures visant à rendre la ville plus agréable.

Dans le nouveau projet de loi, il est spécifié que les propriétaires ou surveillants de zones publiques devront s’assurer que l’interdiction de fumer y est clairement indiquée.