Plus de casques bleus au Soudan du Sud

  • 24 décembre 2013
Les Nations Unies veulent un renfort des troupes au Soudan du Sud.

Le secrétaire général des Nations unies recommande l'envoi de 5.500 soldats et de 423 policiers supplémentaires au Soudan du Sud.

Ils vont renforcer la Mission de l'ONU sur place.

Ces renforts s'ajouteront à l'effectif de la Minuss, constituée de 7.000 Casques bleus et de 700 policiers.

Les Etats-Unis ont proposé une résolution en ce sens.

La résolution sera soumise au vote des 15 membres du Conseil.

Selon certains témoignages, il y aurait des crimes à caractère ethnique dans le pays.

L'ONU et des dirigeants du monde entier sont engagés dans une course diplomatique pour éviter une guerre civile au Soudan du Sud.

Les Etats-Unis, le Royaume-Uni, le Kenya et l'Ouganda ont commencé à rapatrier leurs citoyens.

Le SG de l'Onu a une nouvelle fois appelé les deux camps à "cesser immédiatement les attaques contre les civils et les Casques bleus", sous peine de sanctions.

Les attaques contre des civils et contre les casques bleus de l'ONU déployés pour protéger les civils doivent cesser immédiatement.

L'ONU enquête sur les informations faisant état de violations graves des droits de l'homme et de crimes contre l'humanité.

Depuis le début des affrontements dimanche, près de 45.000 civils au Soudan du Sud sont déjà placés sous la protection de la Minuss dans différentes bases de l'ONU dans le pays.

Lire plus