BBC navigation

Un village en état de siège au Kenya

Dernière mise à jour: 24 novembre, 2013 - 12:07 GMT

Selon la police kényane, 900 villageois seraient encerclés par des miliciens armés depuis quatre jours.

Le siège, lié à une dispute territoriale entre deux communautés selon les autorités locales, empêche les habitants de se ravitailler en nourriture et en eau.

La plupart des villageois seraient des femmes et des enfants.

Des renforts de police sont arrivés dans ce village de Lorokon, situé dans le comté de Turkana dans le nord du pays.

Les hommes armés, qui feraient partie du groupe des Pokot, ont également attaqué trois postes de police samedi.

Selon la télévision kényane, les deux communautés doivent entamer des négociations dès dimanche.

Le gouverneur de la région Josphat Nanok a déclaré aux médias kényans que le village faisait face à une situation de crise humanitaire, après avoir été coupé du reste du monde pendant quatre jours.

"Ces 900 personnes, majoritairement des femmes et des enfants, ne peuvent pas partir à la recherche d'eau et de nourriture parce qu'elles sont encerclées par des hommes armés", a déclaré Josphat Nanok.

Le siège résulterait d'un conflit au sujet des frontières séparant les territoires des deux communautés.

"Les officiers de police et des réservistes combattent les bandits à Turkana, mais la résistance est importante" a également expliqué le gouverneur dans un tweet.

Par le passé, les conflits entre la communauté des Turkana et des Pokot ont avant tout concerné des accusations de vol de bétails.

BBC © 2014 Avertissement: la BBC n'est pas responsable du contenu de sites extérieurs.

Il est recommandé d'avoir la dernière version de votre navigateur et d'activer les spécifications CSS afin de bénéficier au maximum des effets visuels quand vous consultez cette page. Nous recommandons d'installer la dernière version de votre navigateur ou d'activer les spécifications CSS si c'est possible.