Les Frères Musulmans toujours interdits

  • 6 novembre 2013

La confrérie des Frères musulmans a échoué dans sa tentative de renverser l'interdiction qui lui a été imposée en Septembre.

Les avoirs financiers de la confrérie ont été gelés jusqu'à ce que ses dirigeants soient jugés pour des faits criminels qui leur sont reprochés.

Un tribunal du Caire a rejeté l'appel, affirmant que la décision qui interdit la confrérie et ses activités reste en vigueur.

La décision du tribunal intervient deux jours après le début du procès du président déchu Mohamed Morsi avec d'autres dirigeants des Frères.

Ils sont jugés pour divers degrés d'implication présumée dans le meurtre de manifestants anti-Morsi du temps en 2012.

Il a été transféré dans une prison de haute sécurité, en attendant la prochaine audience qui a été reportée au 8 janvier 2014.

Les Frères Musulmans avaient largement remporté les législatives de fin 2011 et Mohamed Morsi, démocratiquement élu, a été arrêté et destitué le 3 juillet 2013.