2 pays africains au Conseil de Sécurité

  • 18 octobre 2013
Vote au Conseil de sécurité de l'Onu à New York

Le Nigeria et le Tchad ont été élus à New York, membres non permanents du Conseil de sécurité de l'Onu pour un mandat de deux ans.

Le Nigeria élu avec 186 voix sur les 191 votants, siégera pour la cinquième fois au sein de l'organe en charge de la paix et de la sécurité internationales avec une nouvelle énergie pour résoudre les crises, notamment celles qui déchirent l'Afrique.

" Avec notre expérience, nous parlerons au nom de l'Afrique. Nous avons besoin de mieux nous exprimer ensemble pour aider l'Onu à résoudre les problèmes du continent du moment où la majorité des crises que gère aujourd'hui le Conseil de sécurité sont en Afrique ", a déclaré Adaku Onwuliri, ministre nigériane des affaires étrangères.

A la différence du Nigeria, le Tchad n'avait jamais fait partie du Conseil de sécurité. C'est une première depuis 1960 qui est perçue comme "une reconnaissance de la stabilité et de la paix retrouvées au Tchad", s'est réjoui Moussa Faki Mahamat, le chef de la diplomatie tchadienne.

Et au delà de ses frontières géographiques " c'est également en reconnaissance (...) des efforts faits par le Tchad pour la paix et la stabilité dans le monde", a poursuivi M. Mahamat.

Outre le Nigeria et le Tchad, le chili, la Lituanie et l'Arabie Saoudite ont également été élus pour un mandat de deux ans qui prend effet à partir de Janvier 2014 au sein du Conseil de sécurité.

Les cinq pays ont obtenu la majorité requise des deux tiers des 193 États membres présents jouissant du droit de vote à l'Assemblée générale. Ils remplaceront l'Azerbaïdjan, le Guatemala, le Maroc, le Pakistan et le Togo, dont le mandat expire fin 2013.