BBC navigation

La note américaine sous surveillance

Dernière mise à jour: 16 octobre, 2013 - 07:54 GMT

USA_Ficth

L'agence de notation Fitch a placé sous "surveillance négative" la note souveraine des Etats-Unis qui risquent de perdre leur AAA.

Fitch Ratings a annoncé qu'elle envisageait d'abaisser la note de la dette des Etats-Unis, qui se situe à présent au meilleur niveau avec un triple "A".

L'agence a estimé que "les autorités américaines n'ont pas relevé le plafond de la dette en temps voulu, avant que le Trésor n'épuise ses mesures extraordinaires".

Bien que Fitch "continue de croire que le plafond de la dette va être relevé bientôt, les gesticulations politiques et la réduction de la marge de manœuvre financière pourraient accroître le risque d'un défaut des Etats-Unis", a-t-elle affirmée.

Le Trésor a encore une capacité limitée à faire des paiements après le 17 octobre, note l'agence, "il pourrait toutefois être exposé aux flux volatils des revenus et dépenses".

Des pertes socio-économiques énormes

Le porte-parole de Barack Obama a déploré hier soir les retombées socio-économiques de l’impasse budgétaire qui paralyse une bonne partie du gouvernement américain depuis plus de deux semaines. « Il y a un cout pour l’économie, et donc pour la croissance et pour l’emploi », a déclaré Jay Carney.

Selon Moody’s, une firme d’analyses économiques, l’impasse entre Démocrates et Républicains se solderait par une perte estimée depuis le 1er octobre a 20 milliards de dollars pour le produit intérieur brut des Etats-Unis.

La Maison Blanche et le Congrès, les amis démocrates du président Obama et l’opposition républicaine se renvoient la responsabilité de l’impact négatif de l’impasse budgétaire et politique.

Dans les sondages d’opinion, l’écrasante majorité des Américains attribuent, quant à elle, la responsabilité de ce bras de fer improductif au parti républicain. 74% exactement dans un sondage publié par le Washington Post.

Mais 61% des sondes désapprouvent aussi la manière dont le parti démocrate gère la crise et 53% attribuent la responsabilité du problème au chef de la Maison Blanche.

68% des Américains considèrent que la fermeture partielle du gouvernement fédéral est un « problème très important ». Cependant, plus de 80% indiquent aux sondeurs qu’ils n’en ressentent aucun effet sur le plan personnel.

Les Etats-Unis entrent dans leur 16ème jour de fermeture partielle du gouvernement fédéral et approchent de la date-butoir légale pour relever le plafond de leur dette, une date-butoir fixée à jeudi à minuit, heure de Washington.

BBC © 2014 Avertissement: la BBC n'est pas responsable du contenu de sites extérieurs.

Il est recommandé d'avoir la dernière version de votre navigateur et d'activer les spécifications CSS afin de bénéficier au maximum des effets visuels quand vous consultez cette page. Nous recommandons d'installer la dernière version de votre navigateur ou d'activer les spécifications CSS si c'est possible.