La Maison Blanche a changé grâce à King

  • 29 août 2013
Martin Luther King Jr. lors de son discours "I Have A Dream" le 28 août 1963 au Lincoln Memorial à Washington D.C

Barack Obama a rendu hommage à Martin Luther King Jr. 50 ans après qu'il a "offert le salut aux opprimés comme aux oppresseurs".

Sur les marches du Lincoln Memorial où le 28 août 1963, le militant non violent pour les droits civiques a prononcé son discours historique "I Have A Dream", le premier président noir des Etats-Unis a affirmé que les "sacrifices" de King et de ses compagnons de la "marche sur Washington" pour l'égalité raciale n'avaient pas été en vains.

"Parce qu'ils ont marché, des conseils municipaux ont changé, des parlement des Etats ont changé, le Congrès a changé, et oui, en fin de compte, la Maison Blanche a changé", a déclaré Barack Obama devant des milliers de personnes venus commémorer le cinquantième anniversaire du "I Have A Dream", reconnaissant en substance que c'est grâce à cette lutte du jeune pasteur baptiste afro-américain que lui fils de noir, est aujourd'hui locataire de la Maison Blanche.

M. Obama d'ajouter que les mots de Martin Luther King "sont éternels, possèdent un pouvoir et un caractère prophétique sans équivalent à notre époque".

Le président Barack Obama a également décrit King comme celui qui a "offert le salut aux opprimés et aux oppresseurs".

L'hommage de Barack Obama au pasteur King avait été précédé par ceux des anciens président Bill Clinton et Jimmy Carter qui ont tous salué la mémoire d'un grand leader.

Le reverend Martin Luther King Junior a prononcé son célèbre discours," I Have A Dream", le 28 août 1963 devant le Lincoln Memorial à Washington durant la marche pour l'emploi et la liberté.

Il était soutenu par le président John F. Kennedy dans la lutte contre la ségrégation raciale aux États-Unis ; la plupart de ces droits seront promus par le « Civil Rights Act » et le « Voting Rights Act » sous la présidence de Lyndon B. Johnson.

Martin Luther King devient le plus jeune lauréat du prix Nobel de la paix en 1964 pour sa lutte non violente contre la ségrégation raciale et pour la paix. IL sera assassiné en 1968, à Memphis, dans le Tennessee.

Lire plus