BBC navigation

Mali: un second tour IBK/Cissé

Dernière mise à jour: 2 août, 2013 - 11:20 GMT

Au second tour: Soumaïla Cissé (à gauche) contre Ibrahim Boubacar Keïta (à droite).

Ibrahim Boubacar Keïta est arrivé en tête du premier tour de l'élection présidentielle au Mali, avec 39,2% des suffrages, selon les résultats officiels publiés vendredi.

Il devance Soumaïla Cissé, deuxième, avec 19,4%.

Ces deux candidats disputeront donc un second tour le 11 août.

Le candidat du plus grand parti malien, l'Adéma, Dramane Dembélé, arrive en troisième position avec près de 9,6% au scrutin du 28 juillet.

Le quatrième, Modibo Sidibé, un ancien Premier ministre comme Ibrahim Boubacar Keïta, obtient de 4,9% des suffrages.

Les 24 autres candidats du premier tour - y compris un qui s'était retiré de la course avant le scrutin - se partagent les voix restantes.

Le taux de participation a atteint 51,5%, exceptionnel pour le Mali où la participation à ce type de scrutin n'avait jamais dépassé 38%.

La perspective d’un second tour était d’abord apparue comme peu probable, après une annonce mardi du ministre de l'administration territoriale, se basant sur des résultats partiels.

Le colonel Moussa Sinko Coulibaly avait déclaré qu'Ibrahim Boubacar Keïta, dit "IBK", possédait "une large avance" sur ses concurrents, ajoutant : "Si ces écarts sont confirmés, il n'y aura pas de deuxième tour."

Cette analyse avait déclenché la colère de l’URD, le parti de Soumaïla Cissé, qui avait contesté ces tendances et accusé le ministre de sortir de son rôle en évoquant la tenue d'un seul tour.

Plusieurs dirigeants du parti ont meme dénoncé "un bourrage des urnes".

L'annonce d'un second tour devrait apaiser les partisans de Soumaïla Cissé car en dépit de son avance de 20 points, une victoire au second tour d'IBK, est loin d'être acquise.

La logique voudrait que les voix de Dramane Dembélé et Modibo Sidibé, soit 14,5%, se reportent sur Soumaïla Cissé.

Ce dernier est comme eux membre du FDR, coalition de partis et de mouvements de la société civile créée après le coup d'Etat du 22 mars 2012 qui avait précipité la chute du nord du Mali aux mains de groupes jihadistes.

Tout dépendra également des consignes de vote des autres candidats au premier tour qui représentent au total plus du quart des votants.

Mots-clés

BBC © 2014 Avertissement: la BBC n'est pas responsable du contenu de sites extérieurs.

Il est recommandé d'avoir la dernière version de votre navigateur et d'activer les spécifications CSS afin de bénéficier au maximum des effets visuels quand vous consultez cette page. Nous recommandons d'installer la dernière version de votre navigateur ou d'activer les spécifications CSS si c'est possible.