BBC navigation

Pas de report des élections au Mali

Dernière mise à jour: 9 juillet, 2013 - 23:52 GMT

Le président par intérim a rencontré tous les candidats au scrutin mardi. Il a confirmé la tenue des élections le 28 juillet, malgré des insuffisances

Dioncounda Traore, président par intérim du Mali, confirme la tenue du scrutin présidentiel au 28 juillet. Devant les 28 candidats ou leurs représentants, il a reconnu les insuffisances liées à l’organisation de l’élection, surtout dans le Nord du pays, mais ces elections sont trop importantes pour être reportées a-t-il dit.

Dioncounda Traoré se dit conscient des difficultés mais selon lui, le Mali aurait plus à perdre en n’allant pas aux elections le 28 juillet prochain.

Il espere que l’esprit patriotique des candidats et des électeurs aiderait le pays à faire face aux imperfections.

Il les a donc appelé au sens du fair play, rappelant qu’un seul d’entre eux sera élu.

Il a enfin promis la neutralité du gouvernement de transition dans le processus electorsal.

Il rencontrait mardi tous les candidats au scrutin présidentiel.

La plupart des aspirants les plus en vue de cette course a la présidence malienne se sont fait représenter.

En effet, beaucoup d'entre eux sont actuellemennt en train de battre campagne à l’intérieur du pays.

C’est dire qu’ils n'avaient déjà pas beaucoup de doutes sur la détermination du gouvernment à maintenir la date du 28 juillet, malgré la demande de report formulée auprès de la Cour Constitutionnelle par un des candidats, Tiebilé Dramé.

Tous ont annoncé qu’ils poursuivraient leur campagne malgré l’incertitude d’un scrutin crédible et transparant dans les villes du Nord, notamment à Kidal.

Là-bas, le gouverneur, les préfets et autres représentants de l'administration centrale sont toujours absents, en dépit de la présence de 150 éléments de l’armée malienne.

Les soldats ont pu entrer dans la ville début juillet.

Ils sont d’ailleurs toujours cantonnés dans un camp militaire.

Le retour le l’administration dans les 11 communes de la région est donc loin d’être effectif.

Ce qui explique qu’à ce jour, aucun candidat n’a manifesté l'intention de se rendre à Kidal lors de la campagne.

Mots-clés

BBC © 2014 Avertissement: la BBC n'est pas responsable du contenu de sites extérieurs.

Il est recommandé d'avoir la dernière version de votre navigateur et d'activer les spécifications CSS afin de bénéficier au maximum des effets visuels quand vous consultez cette page. Nous recommandons d'installer la dernière version de votre navigateur ou d'activer les spécifications CSS si c'est possible.