Le Mujao revendique les attentats

  • 23 mai 2013
Des combattants du Mujao à Gao au Mali en juillet 2012.

Le Mujao (Mouvement pour l'unicité et le jihad en Afrique de l'Ouest), un group jihadiste, a revendiqué auprès de l'AFP le double attentat au Niger contre l'armée et le groupe français Areva qui a fait au moins 17 morts.

"Grâce à Allah, nous avons effectué deux opérations contre les ennemis de l'islam au Niger", a déclaré Abu Walid Sahraoui, porte-parole du Mujao.

"Nous avons attaqué la France et le Niger pour sa coopération avec la France dans la guerre contre la charia", a-t-il ajouté, en menaçant d'autres actions.

"Nous allons continuer les attaques contre la France et tous les pays qui sont avec la France contre l'islam dans la guerre du nord du Mali", a-t-il affirmé.

Le Niger est engagé au sein de la force africaine au Mali déployée à la suite de l'offensive lancée en janvier par l'armée française contre les groupes islamistes armés liés à Al-Qaïda, dont le Mujao.

Le Mujao a occupé pendant plusieurs mois en 2012 Gao, la plus grande ville du nord du Mali où l'armée nigérienne fut l'une des premières à arriver après sa libération par les soldats français fin janvier.