Egypte : la mise en garde d'ElBaradei

  • 25 février 2013
Mohamed ElBaradei a fait part de son intention de boycotter les élections législatives.

L'une des principales figures de l'opposition égyptienne, Mohamed ElBaradei, se prononce contre la tenue des élections législatives.

Selon Elbardai les législatives d’avril risquent d’être une source d’instabilité et pourraient entrainer une intervention militaire dans le pays.

Dans une interview à la BBC, ElBaradei a fait part de son intention de boycotter les élections législatives.

‘‘Nous voulons envoyer un message clair et net en Egypte et au-delà, pour faire savoir que ceci n’est pas une démocratie. Nous n’avions pas participé à un soulèvement il y a deux pour se retrouver avec un régime Moubarak recyclé’’ a-t-il indiqué.

Selon le Prix Nobel de la Paix en 2005, le scrutin pourrait être truqué comme cela avait été le cas en 2010, sous le règne du président Hosni Moubarak.

Samedi, le président Mohamed Morsi a ramené la date des élections législatives au 22 avril, au lieu du 27 avril, comme initialement prévu.

Le président égyptien a accède ainsi à une requête de l’Eglise copte pour qui la première date proposée correspondait à la fête de Pâques.