L'Unesco se mobilise pour le Mali

  • 18 février 2013
L'UNESCO veut aider le Mali à restaurer son héritage culturel.
L'UNESCO veut aider le Mali à restaurer son héritage culturel.

L'organisation organise ce lundi après-midi à Paris une journée de concerts et de rencontres pour soutenir le Mali, dont le patrimoine a été endommagé par une rébellion islamiste.

Selon l'Unesco, onze des mausolées les plus célèbres de Tombouctou, classés au patrimoine mondial, ont été rasés par les islamistes.

Entre deux et trois mille manuscrits ont également été brûlés.

L'Unesco espère envoyer bientôt au nord Mali une mission pour évaluer la situation.

Cette manifestation vise notamment à attirer l'attention sur les dommages subis par l'héritage culturel malien du fait des groupes islamistes qui ont occupé Gao et Tombouctou.

La localité de Tombouctou et le tombeau des Askia à Gao sont classés patrimoine culturel mondial par l'UNESCO.

Selon l'organisation onusienne, onze parmi les mausolées de Tombouctou ont été détruits tandis qu'entre 2000 et 3000 manuscrits ont été brulés par les islamistes durant leur fuite faisant suite à la contre-offensive des troupes maliennes, appuyées par l'armée française.

Ces manuscrits représentent un véritable trésor culturel. Essentiellement rédigés en arabe et en peul, ils traitent de différents aspects liés à l'astronomie, la science, la musique, la botanique, la politique, etc.

En visite à Dakar la semaine derniere, La directrice générale de l'Unesco a déclaré que son institution restait "très mobilisée" à la suite de la destruction des mausolées et des manuscrits de Tombouctou.

Irina Bokova a déclaré: "dès que la situation le permettra, nous allons envoyer une mission d'experts pour évaluer la situation".

L'Unesco a "les plans, les photos et l'expérience" requis pour procéder aux réhabilitations nécessaires, a-t-elle précisé.