Jacob Zuma s'adresse aux Sud-Africains

  • 14 février 2013
Le président sud-africain Jacob Zuma
Le président sud-africain Jacob Zuma

Le président sud-africain Jacob Zuma, prononce ce jeudi son discours annuel sur l'état de la nation lors de la cérémonie d'ouverture du parlement au Cap.

Ce message à la nation intervient à un moment crucial de la vie du pays.

Jacob Zuma ­avait beaucoup promis durant ces quatre dernières années, mais a peu réalisé.

Il vient de renforcer son emprise sur l'ANC, le parti au pouvoir, en décembre dernier, afin de s’assurer un second mandat en tant que leader du parti.

Mais le gouvernement de Zuma est souvent accusé d'avoir échoué à régler les principaux problèmes sociaux tels que l'éducation, la santé et le chômage, ainsi que la criminalité et la corruption.

La croissance économique stagne et les grèves dans l'industrie minière et les fermes agricoles ont créé l'anxiété chez les investisseurs étrangers.

Le gouvernement sud africain reporte tous ses espoirs sur le Plan de Développement National, qui a été accepté par toutes les parties, mais n'a pas encore été mis en œuvre.

Cependant, le vice-président de l'ANC, Cyril Ramaphosa, affirme qu'il y a des raisons d'espérer pour l'avenir.

Des observateurs de la politique sud africaine estiment que le président Zuma a besoin de faire preuve d'une plus grande autorité et de gouverner dans le sens de l'intérêt national.

L'Afrique du Sud a été aussi secouée par l'assassinat ce mois de mars d'une jeune fille de 17 ans, victime d'un gang de violeurs.

Ce meurtre n'était pas un cas isolé, mais il a suscité un débat national intense sur les violences sexuelles.