Un Rwandais condamné en Norvège

Portrait judiciaire de Sadi Bugingo lors de son procès en Norvège.

Un tribunal en Norvège a condamné un Rwandais à 21 ans de prison, la peine maximale, pour son rôle dans le génocide au Rwanda en 1994.

Sadi Bugingo, un Hutu de 47 ans, a été reconnu coupable d'avoir contribué au massacre de plus d'un millier de Tutsi lors de trois attaques différentes.

Il s'était installé en Norvege il y a une dizaine d'années.

"Les meurtres étaient minutieusement planifiés et l'accusé a indubitablement agi avec préméditation", ont estimé les trois juges du tribunal d'Oslo.

Même s’il n'était pas inculpé d’avoir commis lui-même les homicides, selon les juges, il a veillé "à ce que le massacre des réfugiés soit perpétré conformément à ce qui avait été prévu", s'appuyant sur de nombreux témoignages.

Le verdict est conforme aux réquisitions du parquet.

Les faits incriminés remontent à avril 1994 et portent sur le massacre de Tutsi qui avaient trouvé refuge dans un bâtiment municipal, dans l'enceinte d'une église catholique et dans un hôpital.

Pendant son procès, Sadi Bugingo a nié toute responsabilité