Le Nigeria champion d’Afrique

  • 10 février 2013
Le Nigeria déjà titré en 1980 et 1994, étend son record de médailles africaines à 14 unités en 17 participations.

Le Nigeria a remporté dimanche à Johannesburg son troisième titre de champion d’Afrique de football en battant le Burkina Faso un but à 0.

Les Super Eagles du Nigeria ont passé une soirée plutôt tranquille au National Stadium de Johannesburg.

Pendant presque toute la rencontre, les poulains de Stéphane Keshi n’ont pas eu le temps de douter.

Dès le début du match, ils impriment leur rythme à cette finale.

Mieux entrés dans le match que les Etalons, ils sonnent la charge dès la première minute.

Une alerte qui finit dans les gants de Diakité qui sera de nouveau mis à contribution à la 10e minute.

Dans une sortie loin d’être irréprochable, il se trouve complètement, sans conséquence pour ses coéquipiers.

Il faudra attendre la 30e minute de la rencontre pour voir enfin les Etalons se trouver enfin et poser leur jeu.

Alors que le débat semble s’équilibrer, l’équipe nigériane dans un superbe mouvement initié à la 40e trouve la faille par l’entremise de Sunday Mba qui dribble son vis-à- vis et ouvre le score.

De retour des vestiaires, les Nigérians reprennent la rencontre comme ils l’ont débuté.

A la 54e minute, une attaque fulgurante menée par Victor Moses, ne donnera rien.

Le joueur de Chelsea très mal inspiré sur le coup aurait pu trouver un partenaire démarqué mais il a préféré ouvrir son pied sans réussite.

Les Etalons vont essayer de réagir et de mener quelques incursions dans la défense nigériane.

Il y aura cette belle tentative de Wilfried Sanou à la 73e minute de jeu mais invalidé par l’arbitre.

Le reste de la rencontre constituera une série d’occasions infructueuses de part et d’autres avec de nombreux loupés du côté du Nigeria qui aurait pu tuer le match et mettre fin au suspense.

Les Super Eagles s’imposent 1 but à 0 contre le Burkina Faso et décrochent enfin ce troisième sacre après lequel il courait depuis 19 ans, le dernier titre datait de 1994.

Ils succèdent à la Zambie au palmarès.