Un train déraille en Egypte: 19 morts

  • 15 janvier 2013
Un amas de ferraille à Badrasheen à 40km du Caire, après l'accident, le 15 janvier 2013.

19 personnes ont été tuées, et plus d’une centaine blessées, par le déraillement d’un train militaire, selon les autorités égyptiennes.

Le train se rendait du sud du pays vers Le Caire quand un wagon s’est détaché et a heurté un train de marchandise peu après minuit à Badrasheen, un faubourg de Guizeh.

Plus d'une soixantaine d'ambulances se sont rendues sur place, les secouristes tentant d'extraire les survivants et les corps de l'amas de ferrailles.

Le Premier ministre égyptien Hicham Qandila visité les lieux du drame, mais a du partir précipitamment face à une foule en colère.

Les routes et chemins de fer égyptiens ont une mauvaise réputation en terme de sécurité.

L'Egypte connaît régulièrement de graves accidents routiers ou ferroviaires dus à une circulation anarchique, des véhicules vétustes, des routes et des voies ferrées mal entretenues et peu surveillées.

Selon les médias, il s'agit du cinquième accident de train meurtrier depuis la prestation de serment du président Mohamed Morsi en juin.

En novembre dernier, 50 enfants sont morts lorsqu’un train a heurté un bus scolaire près de de Manfalut, à 350km au sud du Caire, car un employé qui aurait dû abaisser la barrière d'un passage à niveau s'était endormi.

Le ministre des Transports et le chef de l’autorité des chemins de fer avaient été forcé de démissionner.