Huit soldats sénégalais libérés

  • 9 décembre 2012
Les huit soldats sénégalais libérés par le MFDC.

Capturés il y a un an en Casamance, ils étaient otages des rebelles de la Casamance. Ils ont été libérés dimanche à la frontière avec la Gambie à la suite d'une médiation de la communauté catholique Sant'Egidio.

Les soldats ont été remis peu avant 13H00 (TU) par une délégation du Mouvement des forces démocratiques de Casamance (MFDC) aux autorités gambiennes, en présence de représentants du Comité international de la Croix Rouge (CICR).

Ils vont être rapatriés à Dakar par vol spécial.

La délégation du MFDC était conduite par un de ses chefs militaires, Salif Sadio, membre de la frange la plus radicale du mouvement.

Les otages libérés devaient être conduits dans l'après-midi à Banjul auprès d'un représentant de l'ambassade du Sénégal en Gambie en vue de leur rapatriement, a indiqué le Père Romano, membre de la communauté Sant'Egidio.

Selon lui, cinq militaires qui avaient été capturés en décembre 2011 lors d'une attaque contre un cantonnement militaire de l'armée dans la localité de Kabeum (60 km au nord-ouest de Ziguinchor), font partie des otages libérés.

Cette libération fait suite à des pourparlers organisés à Rome le 14 octobre entre le MFDC et les autorités sénégalaises, au siège de la communauté catholique.

Selon le site seneweb, l'ancien ministre d'Etat Robert Sagna était actif sur ce dossier et se rendait souvent dans le maquis et en Gambie, agissant comme émissaire du président Macky Sall.

Les rebelles du MFDC mènent en Casamance, région séparée du nord du Sénégal par la Gambie, une lutte pour l'indépendance depuis près de trente ans.

Plusieurs accords signés entre Dakar et les rebelles, sont restés lettre morte.

Depuis novembre 2011, la région a enregistré un regain de violences.

Sept civils enlevés fin mars par les rebelles avaient été libérés début mai à la suite d'une médiation du CICR.