Egypte : Morsi vise un compromis

  • 26 novembre 2012
Manifestation au Caire
Morsi se dit déterminé à discuter avec les forces politiques

Le président égyptien Mohamed Morsi doit rencontrer dans la journée les magistrats pour tenter de désamorcer la crise soulevée par la publication d'un décret élargissant ses pouvoirs. Le président a donc entrepris des efforts pour parvenir à un compromis, après que son décret constitutionnel lui donnant plus de pouvoirs a provoqué de vives réactions au Caire.

Après plusieurs jours de manifestations violentes et une baisse importante de la bourse égyptienne, le président Morsi a visiblement décidé de tendre la main à ses adversaires.

Il a publié une déclaration soulignant le caractère temporaire de ce décret et exprimant son engagement à trouver un terrain d'entente avec les autres forces politiques.

D'après la nouvelle déclaration, le décret était nécessaire pour poursuivre en justice les personnes coupables de corruption et d'autres crimes.

Le président Morsi a déclaré qu'il était déterminé à discuter avec toutes les forces politiques pour parvenir à un compromis sur la constitution.

Cependant, plusieurs des principaux dirigeants de l'opposition, y compris le lauréat du Prix Nobel, Mohamed el Baradei, ont déclaré qu'ils n'entameront pas de dialogue avec le président avant qu'il n'ait annulé son décret.

Dimanche, des adversaires du décret Morsi ont manifesté, pour la troisième journée consécutive, dans le centre de la capitale.