BBC navigation

L'Ouganda ferme sa frontière avec la RDC

Dernière mise à jour: 13 novembre, 2012 - 17:34 GMT

Le M23 est le sujet à propos duquel la tension monte entre l'Ouganda et la RDC

L'Ouganda a fermé son principal poste-frontière avec la République Démocratique du Congo.

Il s'agit d'une réaction des autorités ougandaises, furieuse d'avoir été mises en cause dans un rapport de l'ONU, es accusant de soutenir le rébellion du M23 dans l'Est de la RDC.

Dans la ville frontière de Bunagana, l'armée ougandaise empêche quiconque de passer.

Pour la population locale, c'est une mauvaise surprise.

C'est aujourd'hui que les autorités ougandaises ont annoncé que plus personne n'a le droit de traverser le poste-frontière de Bunagana.

Kampala affirme que cette mesure doit dissiper les soupçons que les autorités utiliseraient cette frontière pour aider la rébellion du M23 en RDC, comme le suggéraient les fuites d'un rapport d'expert de l'ONU.

Ce rapport, qui n'a pas encore été publié, a tellement mis en colère l'Ouganda, que le pays menace aussi de retirer ses troupes de toutes les opérations de maintien de la paix sur le Continent.

L'activité à Bunagana était déjà réduite depuis le début de la rébellion du M23 au printemps, mais de nombreux commerçants utilisaient toujours la frontière.

Les Ougandais achetaient de la nourriture et cherchaient de l'eau côté congolais.

Des enfants de RDC traversaient la frontière pour aller à l'école en Ouganda.

Tout cela est donc terminé : les soldats ougandais veillent et la frontière restera fermée jusqu'à nouvel ordre, selon Kampala.

BBC © 2014 Avertissement: la BBC n'est pas responsable du contenu de sites extérieurs.

Il est recommandé d'avoir la dernière version de votre navigateur et d'activer les spécifications CSS afin de bénéficier au maximum des effets visuels quand vous consultez cette page. Nous recommandons d'installer la dernière version de votre navigateur ou d'activer les spécifications CSS si c'est possible.