BBC navigation

Ansar Dine: non à une intervention armée

Dernière mise à jour: 13 novembre, 2012 - 01:43 GMT
Des combattants d'Ansar Dine à l'aéroport de Kidal.

Des combattants d'Ansar Dine à l'aéroport de Kidal.

Algabass Ag Intalla, le chef de la délégation d'Ansar Dine qui séjourne depuis plus d'une semaine à Ouagadougou, a indiqué à un groupe de journalistes sur place que la décision des chefs d'Etat de la sous-région n'est pas intéressante pour son groupe. Il a précisé que l'offre de dialogue de son groupe "a été négligée par la CEDEAO" mais qu'il va continuer "à donner une chance à la négociation".

Ansar Dine a répété que la solution dans le nord Mali, occupé depuis des mois par différents groupes armés, ne peut être militaire. L'organisation a averti qu'une intervention militaire étrangère pourrait déstabiliser toute la sous-région.

Le Mouvement national de libération de l'Azawad (Mnla) partage cette position. Le vice-président du mouvement, que le correspondant de la BBC à Ouagadougou a rencontré, a déclaré qu'une opération militaire ne pouvait être lancée sans au préalable résoudre le différend qui l'oppose à Bamako.

De son côté, Laurent Fabius, le ministre français des affaires étrangères a indiqué que Paris ne prévoyait pas d'envoyer des troupes sur le sol malien. Il a fait cette déclaration à Tripoli où il se trouve en visite. "C'est aux Africains de se rassembler pour réunir leurs forces", a-t-il ajouté. Il a toutefois réaffirmé que la France pourrait "aider dans le domaine logistique".

Le conseil de sécurité de l'Onu doit à présent donner son avis sur la décision des chefs d'Etat de la CEDEAO, prise dimanche, d'envoyer des troupes au sol pour déloger les islamistes qui occupent le nord Mali.

BBC © 2014 Avertissement: la BBC n'est pas responsable du contenu de sites extérieurs.

Il est recommandé d'avoir la dernière version de votre navigateur et d'activer les spécifications CSS afin de bénéficier au maximum des effets visuels quand vous consultez cette page. Nous recommandons d'installer la dernière version de votre navigateur ou d'activer les spécifications CSS si c'est possible.