Le MNLA reçu par le médiateur Compaoré

Des rebelles du MNLA
Les indépendantistes touareg du MNLA ont été chassés du nord du Mali par les groupes islamistes.

Le président Blaise Compaoré, médiateur de le Cedeao dans la crise malienne, a reçu deux représentants du Mouvement national de libération de l'Azawad (MNLA).

Parmi eux figure Ibrahim Ag Mohamed Asseleh, membre du Conseil de transition de l'Azawad, le gouvernement provisoire du MNLA.

En septembre, celui-ci avait averti que les indépendantistes pourraient s'allier aux "groupes islamistes et terroristes" du Nord malien en cas d'intervention ouest-africaine, si un accord n'était pas trouvé auparavant entre son mouvement et Bamako.

Cette rencontre n’est pas la première du genre entre le président Compaoré et des représentants des groupes armes qui occupent le nord du Mali.

Le médiateur de le Cedeao avait reçu ces derniers mois des représentants du MNLA et du groupe islamiste Ansar Dine.

Depuis leur débâcle du Nord-Mali, plusieurs responsables du MNLA, dont son chef Bilal Ag Achérif, ont trouvé refuge à Ouagadougou.

La semaine dernière, la France a soumis un projet de résolution autorisant une intervention militaire de la Cédéao au Mali.