BBC navigation

Yamina Benguigui menacée de mort

Dernière mise à jour: 28 août, 2012 - 15:22 GMT
Yamina Benguigui

Yamina Benguigui avec le président congolais Joseph Kabila le 28 juillet 2012 à Kinshasa.

La ministre française de la Francophonie, Yamina Benguigui, affirme avoir reçu des "menaces de mort" avant le sommet de la Francophonie de Kinshasa en République démocratique du Congo.

Le sommet est contesté par des associations et opposants qui estiment que cette réunion cautionne le régime du président congolais Joseph Kabila.

“J’ai reçu des menaces de mort par mail mais je pense que c'est important que ce sommet ait lieu", a déclaré mardi Yamina Benguigui.

Selon son cabinet, la ministre a reçu des menaces de mort à plusieurs reprises "aussi bien sur son mail ministériel que sur Facebook", et non signées.

"Les opposants au sommet congolais sont extrêmement virulents", estime son cabinet, précisant que les autorités françaises avaient été alertées.

Yamina Benguigui s'était rendue en juillet en RDC pour préparer le sommet de la Francophonie.

Le président français François Hollande a annoncé lundi qu'il participerait au sommet, après des mois d’incertitude.

François Hollande s’est engagé à rencontrer à Kinshasa “l'opposition politique, les militants associatifs, la société civile”.

Il s'agira du premier voyage officiel en Afrique du président élu en mai.

Organisé tout les deux ans par l'Organisation internationale de la Francophonie OIT, cette 14ème rencontre réunira plus de 3.000 participants dans la capitale de la RDC.

Le principal parti d'opposition en RDC, l'UDPS, avait réclamé la délocalisation du sommet, tandis qu'une association de Français d'origine congolaise a saisi la justice française pour tenter d'empêcher la tenue de la réunion.

BBC © 2014 Avertissement: la BBC n'est pas responsable du contenu de sites extérieurs.

Il est recommandé d'avoir la dernière version de votre navigateur et d'activer les spécifications CSS afin de bénéficier au maximum des effets visuels quand vous consultez cette page. Nous recommandons d'installer la dernière version de votre navigateur ou d'activer les spécifications CSS si c'est possible.