BBC navigation

Attaque à la grenade à Mombasa

Dernière mise à jour: 28 août, 2012 - 16:23 GMT

Un policier dans les rues de Mombasa, le 28 août 2012.

Au moins un policier a été tué lors d’une attaque à la grenade dans la ville côtière kényane de Mombasa, en proie à des émeutes depuis le meurtre d'un prêcheur islamiste lundi.

Des jeunes émeutiers musulmans ont lancé une grenade mardi contre un camion des forces de l’ordre, selon un haut responsable de la police locale, Benedict Kigen, cité par l’agence Reuters.

Les jeunes auraient également tiré sur la police avec des armes automatiques.

Au moins 16 officiers de police ont été blessés. “Ce sont de purs criminels, et maintenant des terroristes s’infiltrent pour nous lancer des grenades”, a déclaré Benedict Kigen.

Les émeutes ont commencé lundi, après le meurtre du prêcheur musulman radical Aboud Rogo Mohammed, accusé de liens avec les insurgés islamistes somaliens shebab.

Il a été abattu dans sa voiture par des assaillants inconnus.

Plusieurs organisations musulmanes ont estimé que le meurtre de Rogo constituait une nouvelle exécution extra-judiciaire d'un responsable musulman à Mombasa.

La police kényane a démenti avec véhémence être responsable de la mort du prêcheur.

Des centaines de jeunes, partis du quartier de la mosquée où Rogo prêchait, se sont dirigés mardi matin vers le centre du très touristique port de Mombasa, deuxième ville du Kenya. A coup de pierres, les jeunes ont attaqués des véhicules et des magasins.

La police a riposté à coup de gaz lacrymogène.

Aboud Rogo Mohammed faisait l'objet de sanctions du Conseil de sécurité de l'ONU (interdictions de voyage, gels d'avoirs) et du Trésor américain, qui lui reprochaient de menacer "la paix, la sécurité et la stabilité de la Somalie en fournissant une aide financière, matérielle, logistique ou technique aux shebab", un mouvement lui-même récemment intégré à Al-Qaïda.

Il était en particulier accusé d'avoir "recruté, en septembre 2011, des individus à Mombasa, au Kenya, pour les envoyer en Somalie afin, apparemment, de mener des actes terroristes".

Mots-clés

BBC © 2014 Avertissement: la BBC n'est pas responsable du contenu de sites extérieurs.

Il est recommandé d'avoir la dernière version de votre navigateur et d'activer les spécifications CSS afin de bénéficier au maximum des effets visuels quand vous consultez cette page. Nous recommandons d'installer la dernière version de votre navigateur ou d'activer les spécifications CSS si c'est possible.