BBC navigation

Grève du sexe au Togo

Dernière mise à jour: 26 août, 2012 - 12:49 GMT

125 personnes ont été arrêtées cette semaine au Togo, selon l'opposition.

Les femmes togolaises sont appelées à refuser tout rapport sexuel avec leurs partenaires pendant une semaine à partir de lundi, afin d’obtenir la libération des activistes arrêtés durant les récentes manifestations anti-gouvernementales au Togo.

Isabelle Améganvi, membre du bureau politique de l’ANC, appartenant au collectif “Sauvons Le Togo” a fait savoir que les “femmes du Togo avaient décidé d’observer une grève du sexe à partir de lundi prochain afin d’obliger les hommes à réagir pour changer les choses au Togo.

Des milliers de personnes ont encore défilé dans les rues de Lomé, samedi, à l'appel du collectif.

Aucun incident n'a été signalé.

Une centaine de personnes avaient été blessées et 125 autres arrêtées lors des manifestations de l'opposition mardi et mercredi dispersées aux gaz lacrymogènes par des forces de l'ordre à Lomé, ont affirmé les organisateurs des manifestations.

"Sauvons le Togo" -qui regroupe neuf organisations de la société civile et sept partis et mouvements d'opposition- demande désormais le départ du régime du président Faure Gnassingbé, au pouvoir depuis la mort de son père en 2005.

En Savoir Plus

Mots-clés

BBC © 2014 Avertissement: la BBC n'est pas responsable du contenu de sites extérieurs.

Il est recommandé d'avoir la dernière version de votre navigateur et d'activer les spécifications CSS afin de bénéficier au maximum des effets visuels quand vous consultez cette page. Nous recommandons d'installer la dernière version de votre navigateur ou d'activer les spécifications CSS si c'est possible.